Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Accident Vasculaire Cérébral (AVC) > Quels sont les signes d'alerte d'un accident vasculaire cérébral ?

Accident Vasculaire Cérébral (AVC) 

Quels sont les signes d'alerte d'un accident vasculaire cérébral ?

[ Publié le 2 mai 2011 - mis à jour le 27 septembre 2016 ]

L’accident vasculaire cérébral, c’est l’apparition brutale d’un des trois signes suivants les plus fréquents :

Une déformation ou engourdissement de la bouche : lorsque la personne sourit le sourire n’est pas symétrique.

Une faiblesse ou engourdissement d’un côté du corps, bras ou jambe : lorsqu’on demande à la personne de lever les deux bras devant elle, l’un des bras ne peut être levé ou rester en hauteur, il retombe.

Des troubles de la parole ou une difficulté à parler : lorsqu’on demande à la personne de répéter une phrase, elle a des difficultés à parler ou à comprendre.

 

Devant un de ces trois signes, un seul geste appeler immédiatement le SAMU : le 15.

 

Les symptômes d’AVC sont toujours d’apparition brutale :

  • une faiblesse musculaire ou une paralysie : on ne peut plus bouger une partie de son corps d’un côté ; toutes les parties du corps peuvent être touchées. Mais le plus souvent, il s’agit de la face, du bras, de la main et/ou de la jambe. Très fréquemment, la face, le bras ! et la jambe du même côté sont atteints en même temps on parle d’Hémiplégie
  • une perte de la sensibilité : on sent un engourdissement ou une insensibilité d’une partie du corps
  • une difficulté du langage : il s’agit, soit d’une gêne pour articuler (appelée Dysarthrie), soit d’un trouble du langage (Aphasie) portant sur l’expression (mutisme, difficulté à trouver les mots ou jargon avec mots inintelligibles) et pouvant être associé à des difficultés de compréhension
  • un trouble visuel : soit on perd brusquement la vision d’un oeil (cécité unilatérale) ou plus rarement des deux, soit on perd la vision de la moitié du champ visuel des deux yeux en même temps (Hémianopsie), ou encore, on voit soudain les choses en double (Diplopie, on voit deux fois le même objet au lieu d’un seul)
  • un mal de tête, d’apparition brutale, inhabituel et très intense.

 

D’autres symptômes peuvent survenir :

  • perte de l’équilibre ou de la coordination des mouvements des membres
  • troubles de la conscience pouvant aller de la somnolence au coma

Tous ses symptômes peuvent durer quelques minutes ou quelques heures et disparaître rapidement sans laisser de trace en moins de 24 h ; il s’agit alors d’un accident ischémique transitoire (AIT) qui doit faire appeler immédiatement le SAMU : le 15. Même brefs, même s'ils ont disparu totalement, ces signes doivent alerter. Il s'agit d'un signal d'alarme. Sans prise en charge rapide, sans traitement adapté, un nouveau caillot peut se former et provoquer un nouvel AIT ou, pire, un AVC (l'AIT multiplie par 50 le risque de faire un AVC). Tout récemment il a été montré que la prise en charge d’AIT dans les 7 jours (au mieux dans les 24heures) des symptômes au sein d’unités dédiées aux AVC, les unités « SOS-AIT » (il y en a 2 en France : à Paris à l’hôpital Bichat et à Toulouse ) permettait de réduire de moitié le risque d’événements cardiovasculaires à un an. 

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER