Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Insuffisance Cardiaque > Quelles sont les précautions à suivre quand vous êtes atteint d'une insuffisance cardia ...

Insuffisance Cardiaque 

Quelles sont les précautions à suivre quand vous êtes atteint d'une insuffisance cardiaque ?

[ Publié le 2 mai 2011 - mis à jour le 28 septembre 2016 ]

Il faut savoir que l’insuffisance cardiaque évolue par poussées. Ces poussées sont souvent déclenchées par un écart de régime (trop de sel d’un coup), l’arrêt inopiné du traitement médicamenteux, une surinfection broncho-pulmonaire, un trouble du rythme (l’arythmie par fibrillation auriculaire), un syndrome coronaire aigu (infarctus du myocarde), une crise hypertensive, un épisode d’embolies pulmonaires, une anémie (souvent liée à une hémorragie digestive)… Ces poussées entraînent des hospitalisations itératives. Plus il y a d’hospitalisations pour poussée d’insuffisance cardiaque, plus le pronostic est sévère.

 

Des précautions et un suivi médical régulier permettent de prévenir ces poussées et complications :

  • Rendre visite régulièrement à son médecin traitant Chaque français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer son médecin traitant auprès de sa caisse d’assurance maladie. Le médecin est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine lors de la consultation s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.  

    [ Publié le 11 février 2011 ]
    et à son cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 25 mars 2011 ]
    (au minimum deux fois par an) pour faire un point sur l’évolution de la maladie. Surtout, le cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 25 mars 2011 ]
    ajustera les traitements qui évoluent au rythme des avancées scientifiques. 
  • Prendre son traitement « à vie ». Ne jamais arrêter son traitement médicamenteux sans avis médical.
  • Respecter une alimentation pauvre en sel (3 à 4 g de sel par jour) en se faisant aider par une diététicienne.
  • Se peser et mesurer sa fréquence cardiaque tous les jours. Attention aux prises de poids très rapides (plus de 2 kg en deux jours) qui signent la rétention hydro-sodée ! Attention au cœur qui bat trop vite (on parle de tachycardie Accélération de la fréquence des battements du cœur au-delà de 90 pulsations par minute. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 30 mars 2011 ]
    ) ou au cœur qui bat trop lentement (on parle de bradycardie) !
  • Avoir une activité physique journalière d’intensité modérée adaptée dans l’idéal après une épreuve d’effort qui évaluera le type et le niveau d’intensité de l’activité.
  • Limiter la consommation d’alcool (l’alcool pouvant être la cause de certaines insuffisances cardiaques, il faudra l’arrêter) et stopper la consommation de tabac qui est toxique pour le cœur dès une cigarette par jour.
  • Poursuivre ses activités quotidiennes autant que possible avec, si nécessaire, l’aide de personnes à domicile pour les taches ménagères.
  • Éviter le surmenage, le cœur ayant aussi besoin de repos et de calme pour reprendre des forces.
  • Se faire vacciner contre la grippe chaque année et contre le pneumocoque tous les cinq ans pour diminuer le risque d’infection pulmonaire.

 

La prise en charge de cette maladie chronique est d’autant plus efficace que le patient comprend et accepte sa maladie et sait comment réagir en cas de problème : contacter son médecin sans attendre, appeler le 15, réduire ses apports en sel… L’éducation thérapeutique comprend l’apprentissage des signes d’alerte d’une décompensation, la connaissance de la maladie, des traitements, du régime et du suivi nécessaire avec comme objectif l’autonomie du patient face à sa maladie.

 

Il existe en France des structures adaptées (réseaux d’insuffisance cardiaque, cliniques d’insuffisance cardiaque, unités thérapeutiques de l’Insuffisance cardiaque (UTIC), unités de réadaptation cardiaque spécialisées dans l’éducation thérapeutique de l’insuffisant cardiaque. Ces unités sont composées de professionnels de santé multi spécialistes : cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
, infirmière, kinésithérapeute, psychologue Spécialiste de l'étude de l'esprit humain. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
, diététicienne… Elles proposent en coordination avec médecin et cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
traitants des séances de formation en groupe et individuelles sur : la maladie, les traitements, les signes d’alerte, l’alimentation peu salée, l’activité physique… L’objectif de ces unités est de diminuer le nombre d’hospitalisations pour poussées d’insuffisance cardiaque, et d’améliorer la qualité de vie et le pronostic de la maladie. 


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER