Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Insuffisance Cardiaque > Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque ?

Insuffisance Cardiaque 

Qu'est-ce que l'insuffisance cardiaque ?

[ Publié le 2 mai 2011 - mis à jour le 28 septembre 2016 ]

En cas de maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
, de maladie du muscle du cœur ou des valves cardiaques, le cœur compense en se dilatant et en s’épaississant, puis avec le temps il ne peut plus compenser : c’est l’insuffisance cardiaque, le cœur est à « bout de souffle ». La pompe cardiaque n’est alors plus capable d’assurer un débit de sang suffisant pour couvrir les besoins en oxygène des organes, d’abord à l’effort puis au repos.
En France, c’est plus d’un million de personnes qui sont atteintes de cette maladie chronique. L’insuffisance cardiaque est aussi la première cause d’hospitalisation de l’adulte en France avec 150 000 hospitalisations annuelles.

 

 

Le cœur est un muscle à 4 cavités : deux cavités droites (oreillette et ventricule) qu’on appelle cœur droit et deux cavités gauches (oreillette et ventricule) qu’on appelle cœur gauche. Si la défaillance du muscle cardiaque touche le ventricule gauche, on parle d’insuffisance cardiaque gauche. Si la défaillance de ce muscle touche le ventricule droit, on parle d’insuffisance cardiaque droite

 

Une ou plusieurs causes expliquent l’insuffisance cardiaque. Il existe plusieurs mécanismes d’insuffisance cardiaque qui dépendent de ces causes.

 

Le premier mécanisme est l’insuffisance de la contraction du ventricule gauche (la systole)  liée à une diminution de la quantité et/ou de la qualité de muscle cardiaque. On parle alors d’insuffisance cardiaque systolique ou d’insuffisance cardiaque à fonction d’éjection systolique altérée c'est-à-dire que le ventricule gauche a du mal à éjecter le sang artériel dans les organes périphériques, la fonction pompe du cœur est déficiente.

 

Le deuxième mécanisme est un trouble du remplissage du ventricule gauche (la diastole) lié à des parois du ventricule gauche trop rigides (par de la fibrose) et trop épaisses (l’hypertrophie Augmentation du volume d'un tissu ou d'un organe. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 10 février 2011 ]
myocardique). On parle alors d’insuffisance cardiaque diastolique ou d’insuffisance cardiaque à fonction systolique conservée quand le ventricule gauche a du mal à se remplir pendant la diastole.

 

Différentes causes peuvent être responsables de l’insuffisance cardiaque : ce sont la maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
(comme l’infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
) et les cardiomyopathies, maladies du muscle cardiaque (comme les cardiomyopathies dilatées). Les deux plus fréquentes sont la cardiopathie ischémique, conséquence de la maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
,
qui peut entraîner de l’insuffisance cardiaque systolique et la cardiopathie hypertensive, conséquence de l’hypertension artérielle, qui peut entraîner de l’insuffisance cardiaque diastolique. Souvent le sujet âgé est atteint d’une cardiopathie ischémique et d’une cardiopathie hypertrophique liée à l’hypertension artérielle avec insuffisance cardiaque mixte systolique et diastolique.

 

Un troisième mécanisme est la perturbation des flux sanguins à l’intérieur des cavités cardiaques soit une difficulté à éjecter le sang soit un reflux de sang à contre-courant. Les principales causes de ces dysfonctionnements sont les maladies des valves (petits clapets qui séparent les 4 cavités cardiaques qui peuvent être soit rétrécis, freinant le passage du sang, on parle de rétrécissement de la valve soit non continentes entraînant un reflux du sang en sens inverse, on parle d’insuffisance valvulaire). Les plus fréquentes de ces maladies des valves sont le rétrécissement aortique et l’insuffisance mitrale.

 

Un quatrième mécanisme intéresse spécifiquement le cœur droit et les principaux responsables sont les maladies des poumons (comme la bronchite chronique ou l’asthme sévère)  et les embolies pulmonaires qui gênent la circulation du sang en amont au niveau du cœur droit. Le ventricule droit, l’oreillette droite et la veine cave inférieure sont dilatées et le sang stagne en amont entraînant des œdèmes des membres inférieurs.

 

L’insuffisance cardiaque globale regroupe l’insuffisance cardiaque gauche et droite et représente le stade ultime de toutes cardiopathies. Le sang artériel a du mal à être éjecté du ventricule gauche vers les organes périphériques, il stagne d’abord au niveau du poumon ce qui peut entrainer des œdèmes aigus pulmonaires avec détresse respiratoire, puis au niveau du cœur droit entraînant œdèmes des membres inférieures et prise de poids rapide, on parle alors d’insuffisance cardiaque chronique congestive. 

 

Lorsque le cœur défaille, l’organisme met en place un système neuro-hormonal pour contrer cette défaillance. Schématiquement deux systèmes neuro-hormonaux se déclenchent :

  • le système sympathique et les catécholamines qui entraînent une accélération du cœur (augmentation de la fréquence cardiaque) et une augmentation de la contraction du cœur,
  • et le système rénine angiotensine aldostérone qui augmentent la vasoconstriction des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

    [ Publié le 07 juin 2011 ]
    et diminuent le débit rénal donc la diurèse.

Ces systèmes stimulés entraînent un cercle vicieux avec comme conséquence l’augmentation de l’activité cardiaque sur un cœur déjà défaillant et l’augmentation de la rétention hydrosodée qui s’accumule dans le poumon, le foie et les membres inférieurs.

 

Une des avancées thérapeutiques majeures de l’insuffisance cardiaque a été de rompre ce cercle vicieux en traitant les malades par les inhibiteurs de l’enzyme Substance sécrétée par l'organisme et capable d'activer des réactions chimiques spécifiques. Certaines enzymes plus spécifiques, celle du cœur par exemple, peuvent se doser dans le sang. Contenues dans les cellules du muscle cardiaque, elles sont augmentées en cas d'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 10 février 2011 ]
de conversion qui inhibent l’angiotensine et dilatent les artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
, allégeant le cœur et les bêta-bloquants qui neutralisent le sympathique, ralentissent le cœur améliorant  le remplissage du ventricule gauche. Ces deux classes thérapeutiques ont permis d’améliorer de façon spectaculaire le pronostic de la maladie qui reste mauvais.

 

La fréquence de l’insuffisance cardiaque a doublé en 10 ans, notamment en raison du vieillissement de la population et de la meilleure prise en charge des maladies cardiaques qui, à long terme, peuvent entraîner une insuffisance cardiaque. En France, c’est plus d’un million de personnes qui sont atteintes de cette maladie chronique. 300 à 400 000 ont du mal à vivre « normalement » à cause de l’insuffisance cardiaque. Au-delà de 80 ans, ce sont plus de 15 personnes sur 100 qui meurent de cette maladie par an. L’insuffisance cardiaque est aussi la première cause d’hospitalisation de l’adulte en France avec 150 000 hospitalisations annuelles.

 

En 2013, sur les 3.5 millions de personnes prises en charge par le régime général de la sécurité sociale La Sécurité sociale est un service public de l'État qui assure l'ensemble des risques sociaux des travailleurs, salariés et des professions libérales, des travailleurs indépendants et des travailleurs non salariés, des salariés agricoles, des personnes travaillant sur le territoire métropolitain de la France, comme des salariés des entreprises qui sont détachés à l'étranger. La Sécurité sociale fournit les prestations prévues par le Code de la Sécurité sociale. L'État en a confié la gestion à divers organismes de droit privé qui, de ce fait, sont chargés d'une mission de service public. Ces régimes comprennent notamment, l'assurance maladie, maternité et paternité, l'assurance invalidité, l'assurance vieillesse, l'assurance décès, l'assurance veuvage, et la réparation des risques professionnels. Elle sert aussi des prestations familiales et diverses autres prestations particulières, comme les aides au logement, l'allocation de rentrée scolaire et les aides aux personnes handicapées. À côté du régime général, il existe un grand nombre de régimes particuliers, notamment en matière de pensions de retraite, en particulier pour les médecins, les chirurgiens dentistes et le personnel de santé, les avocats, les notaires, les militaires, les étudiants, les marins de la Marine Marchande. La liste des régimes spéciaux est très longue. [source : ameli,fr]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
pour une ou des maladies cardiovasculaires, le taux standardisé concernant l’insuffisance cardiaque est de 1.1%. Ce taux augmente avec l’âge, avec le désavantage social et dans la région Nord et à La réunion. Le montant remboursé tous régimes pour l’insuffisance cardiaque est de 2.5 milliards d’euros. 50% des coûts sont hospitaliers.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER