Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Maladies cardio-vasculaires > Quels sont les examens de dépistage des maladies cardio-vasculaires ?

Maladies cardio-vasculaires 

Quels sont les examens de dépistage des maladies cardio-vasculaires ?

[ Publié le 2 mai 2011 - mis à jour le 14 septembre 2016 ]

Les examens complémentaires réalisés en cardiologie permettent de dépister très rapidement les maladies cardiovasculaires. Ils permettent aussi d’évaluer leur sévérité et de programmer de façon optimale leur traitement, qu’il soit non pharmacologique, pharmacologique, interventionnel et/ou chirurgical.

 

Deux examens sont réalisés systématiquement lors d’un bilan cardiologique de routine : ce sont l’électrocardiogramme et l’échocardiographie doppler. Ces examens sont réalisés très facilement par le cardiologue en ville. 

 

  • L’électrocardiogramme est l’examen cardiologique de base, c’est l’exploration électrique du cœur au repos qui permet d’enregistrer les impulsions électriques émises par le cœur.

 

  • L’échocardiographie doppler  permet d’évaluer le cœur, ses parois, ses valves, sa fonction pompe de façon anatomique et en temps réel. L’échographie analyse les structures anatomiques du cœur (Echo TM, Echo bidimentionnel, Echo trois D) et le doppler (couleur, pulsé et continu) évalue les flux sanguins au niveau des orifices aortiques, mitral, pulmonaire et tricuspides. Il existe de nouvelles techniques d’échographie qui évaluent la structure même du myocarde (Echo strain).

 

Pour le dépistage et l’évaluation de la sévérité des maladies des artères et des veines périphériques, l’écho doppler des artères du tronc supra aortique (Echo TSA), des artères de membres inférieurs, de l’aorte abdominale, des veines des membres inférieurs est facilement réalisable en ville.
D’autres examens réalisés en milieu spécialisé tels que l’angioscan (non invasif) et l’artériographie (invasif) sont indiqués au cas par cas pour évaluer la sévérité et proposer une thérapeutique adaptée.   

 

D’autres examens cardiologiques plus sophistiqués sont indiqués pour affiner le diagnostic, évaluer le retentissement et programmer une thérapeutique adaptée :

 

  • Le Holter sur 24 heures permet une exploration électrique du cœur sur une journée. C’est un électrocardiogramme réalisé de façon continue pendant l’activité journalière et pendant le sommeil. Il existe aussi actuellement des enregistrements électriques de longue durée (R-Test, miniholter sur 7 jours) et des enregistrements électriques déclenchés par le patient lui-même lorsqu’il ressent le symptôme qui l’inquiète.

 

  • L’épreuve d’effort est l’exploration électrique du cœur pendant un effort standardisé. Cet examen se pratique en milieu hospitalier dans des conditions de sécurité obligatoires (chariot de réanimation, soins intensifs de cardiologie à demeure, cardiologue et infirmière entraînés aux gestes de réanimation)

 

  • En milieu hospitalier spécialisé, l’échocardiographie d’effort ou de stress (en injectant un médicament qui accélère le cœur) permet de rechercher une ischémie myocardique (une ou des parois du cœur se contractent mal à l’effort, on parle d’hypokinésie).

 

  • D’autres examens d’imagerie spécialisés permettent aussi de manière équivalente la recherche d’une ischémie myocardique : ce sont la scintigraphie myocardique d’effort ou de stress (technique d’imagerie qui utilise l’injection d’un produit radioactif : thallium, technecium…) et, plus récemment, l’imagerie par résonance magnétique de stress (IRM) qui est une technique d’imagerie qui n'utilise pas de rayons X (avec injection de médicament qui accélère le cœur). 
    L’ECHO trans-oesophagienne est réalisée en milieu hospitalier à l’aide d’un capteur ultrasonore placé sur un endoscope, puis introduit dans l’œsophage : elle permet de préciser des anomalies comme une infection ou une maladie des valves, la recherche de caillot dans une oreillette ou une anomalie de la paroi de l’aorte thoracique.

 

  • Le scanner coronaire est une imagerie anatomique qui utilise les rayons X et qui permet d’évaluer les artères du cœur, les coronaires. Cet examen est actuellement indiqué chez les patients qui ont des douleurs suspectes de maladie coronaire et qui sont à très faible risque de maladie coronaire. Un scanner coronaire normal permet alors d’éliminer cette maladie.

 

  • Le score calciquecoronaire est obtenu à partir d’un scanner cardiaque sans injection lors d’une apnée de 3 à 5 secondes. Il expose à une irradiation très faible et il est peu coûteux (contrairement au scanner coronaire avec injection). Il évalue très simplement la charge athéromateuse calcifiée d’un patient.

 

  • La coronarographie ou angiographie des coronaires est l’examen de référence pour l’évaluation des coronaires. Elle consiste en l’introduction par voie radiale ou fémorale d’un cathéter jusque dans les artères coronaires pour visualiser les zones de rétrécissement éventuelles (on parle de sténoses) ou les obstructions d’une de ces artères (on parle d’occlusions). 
    Cet examen est invasif puisqu’on ponctionne une artère périphérique (radiale ou fémorale). Il permet aussi de réaliser le traitement des lésions par dilatation par ballonnet de la coronaire sténosée et éventuellement par la pose de stent (petit ressort métallique qui empêche l’artère de se resserrer). 
    La coronarographie est réalisée en milieu hospitalier spécialisé. Les indications de cet examen sont soit urgentes dans le cadre d’un syndrome coronaire aigu (infarctus du myocarde), soit non urgentes pour le diagnostic d’une maladie coronaire à la suite d’épreuves fonctionnelles positives (épreuve d’effort, écho ou scintigraphie ou IRM cardiaque de stress), ou dans le cadre d’une aggravation d’une maladie coronaire chronique.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER