Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Cancer du col de l'utérus > Quels sont les symptômes et comment est posé le diagnostic du cancer du col de l'uté ...

Cancer du col de l'utérus 

Quels sont les symptômes et comment est posé le diagnostic du cancer du col de l'utérus ?

[ Publié le 29 avril 2011 - mis à jour le 5 décembre 2016 ]

Le diagnostic de cancer du col de l’utérus peut être fait grâce à un examen de dépistage (examen clinique gynécologique avec la réalisation d’un frottis cervico-vaginal). Il s’agit de prélever quelques cellules au niveau du col de l’utérus et de les observer au microscope. On trouve alors le plus souvent des lésions de petite taille, qui n’ont pas encore provoqué de symptômes.

 

Le dépistage du cancer du col de l’utérus est une démarche individuelle. Le suivi gynécologique régulier est très fortement recommandé, mais il n’est pas obligatoire. La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande aux femmes de 25 à 65 ans de se soumettre au frottis tous les trois ans.

 

Le frottis est réalisé par le médecin gynécologue lors d’une consultation, à l’aide d’une petite brosse ou d’une spatule, grâce à laquelle il prélève un échantillon de cellules au niveau du col de l’utérus et du fond du vagin. Cette technique, très rapide et indolore, permet ensuite d’observer les cellules au microscope pour les analyser. Bénéficier régulièrement d’un frottis est le meilleur moyen de repérer des lésions précancéreuses.

 

Si des cellules suspectes sont repérées par l’analyse du frottis, le gynécologue effectuera un examen appelé colposcopie Examen du vagin et du col de l'utérus à l'aide d'un colposcope (loupe binoculaire fixée sur un spéculum). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
qui permettra une observation précise des zones suspectes et facilitera la réalisation d’une biopsie. Les fragments prélevés seront analysés grâce à un examen anatomopathogique.

 

Les symptômes cliniques du cancer du col de l’utérus sont souvent très discrets. Les jeunes femmes peuvent parfois présenter des pertes anormales, par exemple des saignements entre les règles, spontanément ou après les rapports sexuels, ou encore une augmentation anormale des pertes vaginales. Ces pertes peuvent être peu intenses, mais elles doivent être prises au sérieux et il faut en parler avec son médecin traitant ou son gynécologue, car elles témoignent souvent d’une maladie plus évoluée. Il est important de consulter, même en cas de frottis récent normal.  

 

Si l’analyse confirme la présence d’un cancer du col utérin, un bilan d’extension est ensuite réalisé. Le médecin prescrit généralement une IRM, éventuellement associée à un pet scan tomographie par émission de positons (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER