Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Facteurs de risque et prévention des cancers > Le soleil : s'en protéger pour éviter les cancers de la peau

Facteurs de risque et prévention des cancers 

Le soleil : s'en protéger pour éviter les cancers de la peau

[ Publié le 29 avril 2011 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

Les UVA et les UVB émis par le soleil sont responsables de la plupart des cancers de la peau (les 2/3 environ), et notamment des mélanomes. On pourrait pourtant aisément se protéger des mauvais effets de ces rayons par l’application régulière de crème solaire ou en évitant de s’exposer au soleil lors des heures les plus chaudes.

 

Ces cancers sont en constante augmentation. On estime à environ 7400 le nombre de nouveaux cancers de la peau par an, cancers responsables d’environ 1400 cas de décès. Ce chiffre a été multiplié par 3 en 20 ans.

 

Contrairement aux idées reçues, le danger ne vient pas uniquement des coups de soleil.

Deux types de rayons UV provenant du soleil peuvent atteindre la peau :

  • Les UVB, ceux qui sont responsables du phénomène de « coup de soleil » ;
  • Les UVA, qui pénètrent, eux, profondément dans la peau mais dont les effets sont imperceptibles dans la suite immédiate de l’exposition.

Les UVA comme les UVB augmentent le risque de cancer de la peau (il est à noter que certains de ces rayons ne sont pas filtrés par une vitre. L’on n’est donc pas nécessairement protégé derrière une vitre (en voiture par exemple).

 

Pour se protéger, différents moyens existent en plus de la protection par une crème, car la crème solaire n’offre qu’une protection incomplète. Il convient donc :

  • De se protéger avec des vêtements (tee-shirt, chapeau) en plus de la crème, pour la raison que les vêtements protègent plus efficacement des UV que la crème ;
  • D’éviter une exposition aux heures les plus chaudes, c'est-à-dire entre midi et 16h. C’est durant cette période, en effet, que les rayons sont les plus puissants ;
  • Se mettre à l’ombre ;
  • Appliquer de la crème protectrice régulièrement, au moins une fois toutes les deux heures.

 

Ces conseils valent tout particulièrement pour les enfants et les adolescents, qui sont les plus fragiles.

Certaines peaux sont plus sensibles que d’autres. C’est le cas des personnes à peau claire, et aux cheveux blonds ou roux. En effet les phénotypes clairs sont plus à risque de développer un cancer de la peau.

Enfin, les personnes présentant un grand nombre de grains de beauté ou des antécédents familiaux de cancers de la peau sont également à risque et doivent faire l’objet de consignes de prévention.

Mot-clef : Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

ECHANGER