Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Facteurs de risque et prévention des cancers > L'alcool, deuxième cause de mortalité par cancer

Facteurs de risque et prévention des cancers 

L'alcool, deuxième cause de mortalité par cancer

[ Publié le 29 avril 2011 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

La consommation excessive d’alcool est impliquée dans l’apparition de nombreux cancers. Cette consommation excessive a été reconnue comme cancérigène depuis 1988. Elle a un impact direct sur le développement de certains cancers, en particulier de l’œsophage et de l’estomac, et elle potentialise l’effet cancérigène d’autres facteurs, tel que le tabac.

 

L’alcool peut également être responsable de la survenue des cancers des voies aérodigestives supérieures et des cancers du foie et colorectaux.

 

Il a pu être évalué en 2000 que la consommation d’alcool était responsable du développement de plus de 22 000 cas de cancers, et de 8 à 16% des décès liés à un cancer.

 

C’est ainsi que, après le tabac, l’alcool est reconnu comme étant la seconde cause de mortalité par cancer.

 

A la différence du tabagisme, le sevrage total de l’alcool n’est pas nécessairement requis car, à côté de son effet délétère sur les cancers, l’alcool a un effet protecteur cardiovasculaire important (effet qui a été mis en avant pour expliquer le « french paradox », paradoxe selon lequel la mortalité cardiovasculaire est moindre en France que dans la très grande majorité des pays dans le monde). Le sevrage total doit par contre être requis dans l’alcoolisme véritable (défini comme une dépendance vis-à-vis de l’alcool de tous les jours).

 

Mots-clefs : Addiction alcool , Cancer

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

ECHANGER