Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Bien vivre > Alimentation > Maladies rares > Quelle prévention ?

Maladies rares 

Quelle prévention ?

[ Publié le 18 septembre 2013 - mis à jour le 5 juillet 2016 ]

La prévention est fonction du type de maladie rare rencontrée.
Actuellement, il n’existe pas de moyen de prévenir les maladies auto-immunes.

 

En revanche, contre les maladies rares d’origines infectieuses, on aura recours :

  • Aux conseils hygiéno-diététiques.
  • À la vaccination (fièvre typhoïde, fièvre jaune, papillomavirus oncogène).
  • À la chimio-prophylaxie (paludisme).
  • À la lutte contre les insectes, l’eau stagnante, l’assainissement de l’eau, etc.

 

Contre les maladies rares d’origine génétique, le conseil génétique peut être fondamental. Il a pour but d'évaluer le risque de survenue ou de récurrence d'une maladie ou d'une malformation dans la descendance d'un couple.

 

Selon le pays, le risque individuel ou familial, un test de dépistage de certaines de ces maladies est réalisé au cours de la grossesse ou dès la naissance : phénylcétonurie, mucoviscidose, drépanocytose, trisomie 21, maladie de Tay-Sachs, etc.

 

Contre les maladies autres types de maladies rares (cancers, intoxications), la prévention est fonction de l’agent causal (protection, éviction, etc.).

Mot-clef : Maladie rare

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie