Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Insuffisance respiratoire > Comment dépister une insuffisance respiratoire ?

Insuffisance respiratoire 

Comment dépister une insuffisance respiratoire ?

[ Publié le 17 juillet 2013 ]

Toute difficulté respiratoire doit entraîner une consultation médicale. Un examen clinique et une exploration du souffle permettent de confirmer la maladie, parfois précisée par l’imagerie.

 

Un essoufflement et une fatigue à l’effort constituent en général les premiers symptômes de l’insuffisance respiratoire. Mais il est nécessaire de compléter cette observation par des tests cliniques :

  • l’exploration fonctionnelle respiratoire (EFR). Elle consiste à mesurer le souffle du patient à l’aide d’un spiromètre pour déterminer si l’origine des difficultés respiratoires est obstructive, restrictive ou mixte.
  • la gazométrie artérielle. Il s’agit d’une prise de sang dans l’artère qui permet de repérer des anomalies dans la répartition de l’oxygène et du gaz carbonique dans le sang.

Chez les patients atteints d’un handicap moteur lourd qui, de ce fait, n’effectuent pas d’efforts physiques importants, il est plus difficile de détecter une insuffisance respiratoire. Il est alors important d’effectuer des tests réguliers du souffle et des gaz du sang. Certains signes doivent également alerter l’entourage du patient :

  • maux de tête matinaux ;
  • bronchites à répétition ;
  • encombrement respiratoire quasi permanent ;
  • fatigue ou somnolence importante pendant et après les repas.

 


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER