Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Méningites > Comment diagnostique-t-on et traite-t-on une méningite ?

Méningites 

Comment diagnostique-t-on et traite-t-on une méningite ?

[ Publié le 17 juillet 2013 ]

Le diagnostic de méningite se fonde sur une ponction lombaire. En cas de méningite bactérienne, un traitement antibiotique immédiat par voie intraveineuse permet réduire le risque de séquelles graves.

 

Le diagnostic est établi par l’examen du liquide céphalo-rachidien prélevé lors d’une ponction lombaire. La méningite virale, comme la plupart des maladies virales, ne justifie pas un traitement antibiotique. Elle guérit spontanément dans la majorité des cas.

 

La méningite bactérienne constitue, en revanche, une urgence médicale absolue. Le traitement, hospitalier, repose sur l’administration immédiate d’antibiotiques par voie intraveineuse pour réduire le risque de séquelles graves : troubles neurologiques (coma, paralysies, convulsions), troubles de l’audition et de la vision, gangrène des mains ou des pieds, voire décès.

 

En cas de méningite à méningocoque, un traitement antibiotique préventif et éventuellement un vaccin selon le type de méningocoque en cause doivent être administrés aux personnes qui ont été en contact étroit et prolongé avec le malade.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Mnémosyne, déesse grecque de la mémoire

par Christine Ramonnet  ,  Stéphanie Renaudin

img-blog-mnemosyne-memoire-sept-2014

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie