Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Incontinence anale > Quelle place pour la chirurgie ?

Incontinence anale 

Quelle place pour la chirurgie ?

[ Publié le 1 juillet 2013 ]

Le recours à la chirurgie se discute au cas par cas.

 

On peut poser un sphincter artificiel, sorte de manchon que le patient gonfle et dégonfle pour ouvrir ou fermer son anus. La commande est placée au niveau des bourses chez les hommes et des grandes lèvres chez les femmes. Cette chirurgie n’est pas exempte de risques. Le risque est que le canal anal s’érode au bout d’un moment. En outre, il peut y avoir des complications infectieuses.

 

Sinon, il est toujours possible de faire des lavages intestinaux. Les malades avalent des solutions de lavage colique (comme avant une coloscopie) et vident complètement leurs intestins pour ne pas avoir de selles pendant 2 jours. Toutefois, cette technique est si contraignante qu’elle convient à peu de personnes.

 

La solution est alors de faire un petit trou au niveau de l’abdomen (par exemple, à l’appendice) et de relier l’intestin à une sonde. Le patient fait passer de l’eau pour vider son intestin.

 

Enfin, une stomie peut être proposée. Il s’agit d’une ouverture dans l’abdomen qui permet l’évacuation des selles. Ces dernières sont recueillies dans une poche placée à l’embouchure de cette ouverture.

Mots-clefs : Appareil digestif , Intestin

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie