Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Coup du lapin > Comment traiter le coup du lapin ?

Coup du lapin 

Comment traiter le coup du lapin ?

[ Publié le 1 juillet 2013 ]

L’immobilisation du cou à l’aide d’une minerve, lorsque le coup du lapin est mineur, est inefficace et déconseillée.

 

En l’absence de traumatisme sévère, le recours à une minerve pour un coup du lapin n’est pas justifié, et moins encore en cas de douleurs chroniques.

 

La poursuite des mouvements du cou dans la vie quotidienne permet en effet de continuer à solliciter les cervicales et ainsi de faciliter la guérison, à condition qu’il n’y ait pas de traumatisme majeur de celles-ci.

 

Le port d’une minerve n’est préconisé que si les structures nerveuses du cou ont souffert, ce qui n’est pas forcément grave. Son utilisation doit s’accompagner d’une surveillance lors des semaines qui suivent.

 

Sur le plan médical, le traitement repose sur des antidouleurs, des anti-inflammatoires ou des myorelaxants (qui décontractent les muscles). Les manipulations sont contre-indiquées pendant les six semaines qui suivent le traumatisme.

 

Une approche psychologique et comportementale peut également se révéler utile, avec rééducation intensive et encouragement à la remise en activité.

 

Enfin, en cas traumatisme important avec lésions graves, une prise en charge orthopédique, une opération ou une immobilisation stricte peuvent être nécessaires.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Vous souhaitez perdre du poids pour soulager votre mal de dos, vos douleurs articulaires ?

Faites-vous aider par nos diététiciennes.

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER