Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les allergies domestiques > Pollution intérieure : quels facteurs aggravent favorisent les allergies ?

Les allergies domestiques 

Pollution intérieure : quels facteurs aggravent favorisent les allergies ?

[ Publié le 16 juillet 2012 ]

À la maison, à l’école, à la crèche ou sur le lieu de travail, nous passons 80 % de notre temps à l’intérieur, dans un environnement susceptible de nous rendre malade. Lorsqu'un milieu intérieur est mal aéré, trop humide, pollué par des produits chimiques ou des moisissures, cela augmente la concentration en allergènes et favorise ou aggrave les problèmes respiratoires, oculaires, cutanés dus aux allergies.

 

Les polluants intérieurs

  • Les polluants chimiques:
    • le tabac est le pire d’entre eux. La fumée d'une cigarette comporte plus de 4000 produits chimiques. Fumer à l'intérieur de la maison ou de la voiture est à proscrire. Le tabagisme actif ou passif est une catastrophe pour tous, et pour les allergiques en particulier ;

    • les produits ménagers ont des effets néfastes qui ne sont pas encore suffisamment montrés du doigt. Il faut bannir les bougies, l'encens, les mélanges à base d’eau de Javel et de détergent. Idem pour les aérosols qu’il ne faut plus utiliser : en effet, les particules qu’ils diffusent restent en suspension dans l'air pendant plusieurs heures.


    • Ces particules appelées « Composés organiques volatils (COV) » sont également présentes dans les colles, les décapants, les pesticides, les peintures de décoration, l'isolation, les vernis, les vitrificateurs…D'où la nécessité de prendre certaines précautions pour pouvoir bricoler sans risque : port d’un masque, de gants et ventilation de la pièce sont obligatoires. Les plus fréquemment observés sont le formaldéhyde, l’acétaldéhyde, l’hexaldéhyde, le toluène et le xylène.

 

  • Les polluants gazeux : le monoxyde d’azote et le dioxyde d'azote libérés par les appareils à combustible sont les principaux à retenir.

 

  • Les polluants d’origine biologique : plantes, moisissures, acariens, etc. Penser qu’au printemps les pollens peuvent envahir les locaux : il faut privilégier une aération le matin ou le soir plutôt qu’en pleine journée.

 

 

Comment éviter la pollution intérieure ?

Pour les constructions neuves aussi bien que pour les bâtiments plus anciens, il faut être vigilant :

  • à l’environnement extérieur : des transferts de pollution de l’extérieur vers l’intérieur sont possibles, notamment pour les polluants d’origine industrielle, phytosanitaire, domestique ou naturelle ;

  • aux émanations des sols : radon, produits chimiques et phytosanitaires utilisés avant les constructions ;

  • aux moisissures ;

  • aux émissions de formaldéhydes présents dans les matériaux de construction : parquets ou autres revêtements de sols, agglomérés, colles des plafonds et des murs, isolants (laine de verre ou de roche mal posée par exemple) ;

  • aux travaux de bricolage : ils génèrent des émissions de particules en suspension dans l’air, de divers Composés organiques volatils (COV), de produits phytosanitaires et antiparasitaires ;

  • aux émissions de composés issus de combustion incomplète, quel que soit le combustible utilisé : monoxyde et dioxyde d’azote notamment ;

  • au manque d’entretien des bâtiments, au mauvais nettoyage ou à la résurgence ultérieure de produits masqués au début de la construction, ne serait-ce que par capillarité, infiltration et diffusion dans les matériaux de construction.

 


Les bons conseils pour un habitat sain :

  • Aérer quotidiennement les pièces de l'habitat, entre une et deux heures

  • Proscrire le tabagisme

  • Contrôler l'humidité et la réduire si elle est trop importante

  • Faire contrôler et entretenir régulièrement les ventilations, grilles d'aération et matériels à combustion (cheminée, chaudière à gaz, etc.)

  • Éviter les meubles en panneaux de particules, les tissus muraux, les tentures et les doubles rideaux

  • Limiter l'utilisation des produits d'entretien

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie