Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > La colique néphrétique > Quelles sont les mesures de prévention ?

La colique néphrétique 

Quelles sont les mesures de prévention ?

[ Publié le 5 juin 2013 ]

La prévention est primordiale pour éviter les fréquentes récidives. Elle passe par une consommation abondante de liquides et par un régime adapté à la nature du calcul.

 

La récidive en matière de formation de calcul est courante : 70 % des patients rechutent dans les 10 ans. Pour éviter la concentration de sels minéraux dans l’urine, et donc la formation de cristaux, il y a deux règles à observer :

  • boire beaucoup, au minimum 2 litres d’eau par jour, et plus encore en cas d’effort physique ou de grande chaleur ;
  • éviter ou réduire les substances qui se constituent en cristaux. Les aliments à restreindre, ou à éviter, dépendent de la composition chimique du calcul.

 

Souvent à base de calcium, les calculs peuvent être associés à d’autres composants (acide urique, phosphate, oxalate…). Les cas les plus fréquents :

  • calculs oxalo-calciques : éviter les abats, la charcuterie, les sucreries, et boire 1 à 2 verres de jus d’orange ou de citron par jour ;
  • calculs calciques : réduire le sel, limiter la viande à une portion par jour. En revanche, les produits laitiers, pourtant riches en calcium, ne doivent pas être bannis, mais consommés avec modération (2 à 3 produits laitiers par jour) ;
  • calculs oxaliques : attention au chocolat, mais aussi aux noix et noisettes, thé, épinards, asperges… qui sont riches en acide oxalique. 

 

Dans certains cas, des médicaments spécifiques destinés à éviter la formation de nouveaux calculs peuvent être préconisés. 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie