Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Comment évolue le déficit cognitif léger ?

Maladies - Examens

Comment évolue le déficit cognitif léger ?

[ Publié le 5 juin 2013 ]

Les personnes souffrant de déficit cognitif léger ont de fortes chances de développer la maladie d'Alzheimer, mais ce n'est pas le cas pour toutes.

 

La mémoire épisodique est la première atteinte par le déficit cognitif pré-Alzheimer. Elle est enregistrée dans l’hippocampe, dont les neurones sont les premiers détruits. Les autres neurones sont ensuite atteints, affectant la mémoire sémantique, qui correspond aux connaissances générales sur le monde, aux concepts et aux idées. Ensuite, c’est la mémoire de travail qui est atteinte, soit celle qui permet de rassembler rapidement des connaissances multiples pour réaliser des tâches complexes.


Il y a un continuum entre le déficit cognitif léger et la maladie d’Alzheimer mais l’évolution est extrêmement variable d’un patient à l’autre : certains patients ne développeront pas la maladie d’Alzheimer, ou la développeront très lentement. Le degré de gravité du déficit cognitif est régulièrement mesuré par le neurologue grâce à des tests cognitifs.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Alzheimer, Parkinson. Comment choisir un hébergement médicalisé, temporaire ou permanent ?

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie