Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Déficit cognitif léger > Comment diagnostiquer le déficit cognitif léger ?

Déficit cognitif léger 

Comment diagnostiquer le déficit cognitif léger ?

[ Publié le 5 juin 2013 ]

Le diagnostic du déficit cognitif léger s'appuie sur une évaluation neuropsychologique et une IRM.

 

L’évaluation neuropsychologique doit rechercher une atteinte précoce de la mémoire épisodique, évaluer les fonctions exécutives, les fonctions instrumentales, le comportement et les autres troubles de la mémoire. A ce stade de la maladie, ils permettent de différencier dans plus de90 % des cas des patients atteints d’un stade léger de la maladie d’Alzheimer.

 

Une IRM permet d’identifier les zones atteintes. Si les résultats du bilan neuropsychologique et de l’IRM ne sont pas suffisants pour poser un diagnostic certain, une ponction lombaire peut être réalisée pour effectuer le dosage de  bio marqueurs dans le liquide céphalo-rachidien.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Alzheimer, Parkinson. Comment choisir un hébergement médicalisé, temporaire ou permanent ?

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie