Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Adhérences péritonéales 

L'essentiel

[ Publié le 5 juin 2013 ]

Les adhérences péritonéales constituent une complication de la chirurgie de l’abdomen, qu’elle soit digestive ou gynécologique. Elles apparaissent quelques jours après l’intervention. Elles se présentent comme des fils rappelant la consistance du chewing-gum formant des brides à l’intérieur de la paroi du péritoine Membrane séreuse tapissant les parois de l'abdomen (péritoine pariétal) et la surface des viscères digestifs qu'il contient (péritoine viscéral). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
.

 

Alors que la grande majorité des patients opérés présentent des adhérences, certaines personnes en développent plus que d’autres, soit parce que l’intervention a été compliquée, soit en raison d’une susceptibilité individuelle.

 

Le plus souvent, les adhérences restent silencieuses et n’entraînent aucun symptôme. Mais dans certains cas, il arrive qu’elles provoquent une occlusion intestinale aiguë qui peut nécessiter une intervention chirurgicale urgente. Elles sont aussi impliquées, parfois, dans des douleurs chroniques.

 

La formation d’adhérences peut également survenir après une chirurgie gynécologique. Dans ce cas, lorsqu’elles sont nombreuses, elles peuvent provoquer des douleurs chroniques et une gêne lors des rapports sexuels, voire contribuer à une infertilité.

 

Il n’existe pas de traitement préventif standardisé pour éviter les adhérences. Certaines mesures peuvent cependant en réduire la survenue au moment de l’intervention chirurgicale, notamment l’utilisation de gants sans talc. 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie