Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Salpingite > Comment la salpingite est-elle diagnostiquée ?

Salpingite 

Comment la salpingite est-elle diagnostiquée ?

[ Publié le 5 juin 2013 ]

Le diagnostic de salpingite n'est pas toujours simple en raison de l'existence de symptômes peu spécifiques. Il repose sur un examen gynécologique et des prélèvements au niveau de l'urètre, du vagin et du col de l'utérus. L'objectif : rechercher le ou les germes responsables.

 

L’examen médical et gynécologique

Il consiste en un interrogatoire minutieux de la patiente, suivi d’une palpation de l’abdomen et d’un toucher vaginal pour rechercher une douleur lors de la mobilisation de l’utérus. L’examen gynécologique à l’aide d’un spéculum permet de voir le col et d’effectuer des prélèvements au niveau de l’urètre, du col et du vagin.

 

Les examens bactériologiques et sanguins

Les prélèvements effectués sont envoyés dans un laboratoire d’analyses pour déterminer le ou les germes responsables. Un examen bactériologique est également réalisé sur le ou les partenaires de la patiente pour diagnostiquer et traiter une infection éventuelle. Une prise de sang est généralement prescrite pour compléter le diagnostic et vérifier notamment l’absence de grossesse extra-utérine.

 

La cœlioscopie

Elle est réalisée en cas de suspicion d’infection sévère. Elle consiste à introduire un tube optique par une incision effectuée dans la paroi abdominale afin d’examiner les organes génitaux et effectuer des prélèvements complémentaires.

 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie