Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Herpès génital > Quels sont les risques de l'herpès en cas de grossesse ?

Herpès génital 

Quels sont les risques de l'herpès en cas de grossesse ?

[ Publié le 5 juin 2013 ]

Si le virus est actif pendant le dernier mois de la grossesse, le bébé risque d'être contaminé lors de l'accouchement par les voies naturelles.

 

L’infection d’un nouveau-né par le virus de l’herpès peut avoir des conséquences graves : n’ayant pas encore un système immunitaire assez développé, le bébé peut faire une infection généralisée, et en particulier contracter une encéphalite herpétique. Il peut risquer la mort ou souffrir de graves séquelles cérébrales. 

 

Deux attitudes thérapeutiques peuvent alors être mises en place pour s’assurer que le virus de l’herpès n’est pas actif au moment de la traversée de la filière génitale par le bébé :

  • soit l’équipe médicale effectue des prélèvements pour rechercher la présence de l’herpès chez la mère au moment de l’accouchement et donne un traitement antiviral au bébé jusqu’à ce que les analyses démontrent l’absence d’herpès ;
  • soit elle administre un traitement antiviral à la mère pendant le dernier mois de la grossesse pour s’assurer qu’il n’y aura pas de poussées d’herpès, et donc que l’enfant ne pourra pas être contaminé lors de l’accouchement ;

 

Toutefois, si au moment de l’accouchement il existe manifestement des lésions évoquant un herpès, une césarienne peut être proposée. Celle-ci doit être effectuée très rapidement, la poche des eaux ne devant pas être rompue depuis plus de 6 heures

 

Les femmes qui ont des antécédents d’herpès doivent impérativement en informer leur médecin lors des consultations prénatales.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie