Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Hypermétropie > Corriger l'hypermétropie

Hypermétropie 

Corriger l'hypermétropie

[ Publié le 3 juin 2013 ]

La correction peut être réalisée par lunettes, lentilles ou chirurgie réfractive.

 

Tant qu’elle reste modérée et symétrique — ce qui est physiologique chez le jeune enfant — l’hypermétropie ne nécessite pas de correction. En revanche, une hypermétropie forte ou asymétrique chez un nourrisson peut se manifester par un strabisme puis une amblyopie, et doit donc être corrigée par des lunettes.
Le bilan visuel et la prescription du dispositif correcteur sont réalisés par l’ophtalmologiste, en collaboration avec l’orthoptiste pour assurer un bon suivi.
Les verres correcteurs sont convexes ; ils corrigent bien la vision de près, mais gênent la vision de loin.

 

Les lentilles de contact souples ou rigides sont très efficaces à condition d’être bien tolérées et de respecter les précautions d’hygiène et d’utilisation.

 

Le traitement de l’hypermétropie est possible par la chirurgie réfractive qui donne généralement de bons résultats. Il existe différentes techniques — laser essentiellement +/- implant — dont le choix est guidé par nombreux paramètres : âge (présence d’une cataracte ou non), degré d’hypermétropie, forme de la cornée, etc.
Le recours à la technique de la monovision — un œil dédié à la vision de loin et l'autre à la vision de près — permet de réduire le recours aux lunettes.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie