Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Rhumatismes inflammatoires chroniques > Comment les rhumatismes inflammatoires sont-ils diagnostiqués ?

Rhumatismes inflammatoires chroniques 

Comment les rhumatismes inflammatoires sont-ils diagnostiqués ?

[ Publié le 25 avril 2013 ]

Le diagnostic part de l'observation clinique à laquelle s'ajoutent des examens spécifiques : prise de sang et imagerie médicale.

La consultation et l'interrogatoire permettent au médecin de s'orienter vers une pathologie :

  • des douleurs articulaires inflammatoires au niveau des mains, des poignets et des pieds, ainsi qu'une grande fatigue évoquent une polyarthrite rhumatoïde ;

 

  • des picotements des yeux ou une sécheresse de la bouche peuvent désigner un syndrome de Gougerot-Sjögren ;

 

  • une sensibilité cutanée au soleil oriente vers d'autres rhumatismes inflammatoires.

 

L'échographie ou l'IRM permettent de vérifier l'inflammation. Dans le cas d'une polyarthrite, ces examens permettent de voir l'inflammation de l'articulation. Dans la spondyloarthrite, il s'agit de visualiser les lésions de l'articulation sacro-iliaque et de la colonne vertébrale.

 

Mais d'autres examens peuvent être nécessaires : prise de sang pour rechercher des marqueurs de l'immunité, notamment des anticorps spécifiques, ponction du liquide synovial pour rechercher si il n'y a pas une infection, bandelette urinaire pour dépister une atteinte rénale qui peut être sévère dans certains rhumatismes inflammatoires autres que la polyarthrite ou la spondyloarthrite, etc.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie