Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Rupture du tendon d'Achille 

Quels sont les traitements ?

[ Publié le 6 février 2013 ]

En urgence :

  1. immobiliser ou rester en position allongée ; utiliser des cannes anglaises pour l’appui sur le pied côté sain ;
  2. refroidir la lésion ;
  3. administrer des antalgiques ;
  4. faire un bandage compressif autour de la cheville et du tendon.


Après avis du chirurgien orthopédiste, trois types de traitements sont généralement proposés. Chacun a ses avantages et ses inconvénients : il ne faut pas hésiter à en discuter avec le chirurgien. La prévention de la phlébite profonde et de l’embolie pulmonaire par médicaments anticoagulants est systématique, quel que soit le type de traitement retenu.

    1. Immobilisation d’emblée par orthèse Appareillage orthopédique rigide destiné à protéger à immobiliser ou à soutenir un membre ou une autre partie du corps. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

      [ Publié le 27 octobre 2011 ]
      ou botte en résine. Ce type de traitement permet d’éviter le recours à la chirurgie au prix d’inconvénients non négligeables :
      • la cicatrisation spontanée du tendon est longue, entre 2 et 3 mois ;
      • la puissance musculaire est souvent diminuée, car en cicatrisant spontanément, le tendon ne récupère pas sa longueur initiale ;
      • le tendon ne cicatrise pas toujours bien. Une fibrose ainsi que des nodules peuvent apparaître au sein du tendon ;
      • au total, le risque de nouvelle rupture est donc élevé.
    2. Traitement chirurgical « percutané » (à travers la peau). Ce type de traitement présente l’avantage d’éviter une grande incision de la peau. Mais il permet le passage d’un renfort du tendon, le temps de sa cicatrisation. Une seconde intervention très courte est nécessaire pour retirer le renfort. Cette technique doit être suivie par d’une immobilisation et d’un programme de rééducation - réadaptation fonctionnelle précis et rigoureusement suivi.

 

  1. Seul le traitement chirurgical classique (mise à nu du tendon) permet de réparer au mieux le tendon.  Mais il expose aux risques habituels de la chirurgie : anesthésie, cicatrisation de la peau, infection. Après l’intervention, la cheville doit être immobilisée durant 6 semaines.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Blog expert

Le score de fatigue

par Dr Hervé Gallois

score-fatigue

Reprendre une activite physique : bien se preparer

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Foot, gym… Vous en avez assez d'être essoufflé ?

Faites-vous aider par un médecin tabacologue : ça marche !

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER