Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) > Quelles sont les contre-indications à l'IRM ?

L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) 

Quelles sont les contre-indications à l'IRM ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

L’IRM, qui ne provoque aucune radiation, n’est contre-indiquée que lorsque le patient possède des implants métalliques ou un stimulateur cardiaque. Elle est toutefois déconseillée aux femmes enceintes.

L’IRM, qui ne fait appel qu’au champ magnétique, ne provoque aucune irradiation. Elle est donc sans danger et peut être pratiquée plusieurs fois dans un court laps de temps.

Le seul risque est de perturber le fonctionnement d’un pacemaker, d’un défibrillateur cardiaque ou autre système électronique implantable. L’examen est également contre-indiqué en cas de prothèse valvulaire cardiaque, d’implant oculaire, de clips chirurgicaux ou de fragments de métal dans les yeux, car le champ magnétique risque de les faire se déplacer.

Certains radiologues se montrent réticents à faire passer une IRM à une femme enceinte. La prudence est de mise, même si aucune étude n’a pour le moment apporté la preuve d’un risque pour le fœtus. L’IRM n’est pratiquée qu’en dernière intention, après échographie, lorsqu’un doute subsiste sur une malformation du fœtus.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie