Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) 

Comment préparer son examen IRM ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

L’examen ne nécessite aucune préparation particulière. Le radiologue doit toutefois s’assurer de l’absence d’éléments métalliques dans le corps du patient.

Avant l’IRM, le radiologue procède à un interrogatoire drastique du patient. Il cherche en priorité à savoir si celui-ci est porteur d'un corps étranger métallique, comme stimulateur cardiaque, qui risquerait de tomber en panne lors de l’examen. Auquel cas, le patient est dirigé vers un scanner.
 
Il est d’ailleurs indispensable d’ôter toute pièce métallique (prothèse auditive, dentaire, mais aussi bijoux, montre et lunettes…) avant de passer une IRM. En revanche, aucune préparation n’est nécessaire. Il est inutile, par exemple, d’être à jeun.

L’IRM est déconseillée aux patients claustrophobes en raison de l’étroitesse du tunnel de l’appareil. Dans ce cas, une anesthésie générale peut éventuellement être proposée au patient. Une nouvelle génération d’appareils à champ ouvert permet d’éviter cet inconvénient, mais pour le moment, ces machines sont peu nombreuses en France et réservées en priorité aux enfants. De plus, les images qu’elles fournissent sont de moins bonne qualité et ne conviennent pas pour un examen cérébral.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie