Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) > Quelles pathologies l'IRM permet-elle de détecter ?

L'imagerie par résonnance magnétique (IRM) 

Quelles pathologies l'IRM permet-elle de détecter ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

L’IRM est l’examen standard des pathologies du cerveau et de la colonne vertébrale. Elle est particulièrement performante dans la détection de tumeurs.

Dans la recherche de problèmes cérébraux, l’IRM est presque systématique. Elle met en évidence des lésions, des tumeurs ou des pathologies dégénératives comme la sclérose en plaques et la maladie d’Alzheimer, qui ne sont visibles qu’avec cette technique d’imagerie médicale. Elle permet également de trouver les causes d’un accident vasculaire cérébral de manière plus précise que le scanner. Néanmoins, ce dernier lui est parfois préféré car il permet d’obtenir une image beaucoup plus rapidement en cas d'urgence.

Au niveau du thorax, l’IRM rend visibles les pathologies des gros vaisseaux, comme la dissection de l’aorte. Plus bas, au niveau de l’abdomen, elle donne à voir les tumeurs du foie ou du pancréas.

L’IRM est l’examen standard de la colonne vertébrale afin de détecter des hernies discales et des pathologies de la moelle épinière. Elle est aussi préférée au scanner dans l’observation des lésions articulaires.

L’IRM peut être utilisée en deuxième intention, par exemple en complément d'une radiologie standard pour repérer une tumeur osseuse. Le cas échéant, un scanner complétera l'examen.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie