Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Le glaucome > Comment fait-on le diagnostic du glaucome ?

Le glaucome 

Comment fait-on le diagnostic du glaucome ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

Les examens permettant de diagnostiquer un glaucome sont indolores, car ils sont réalisés sous anesthésie.

Examens de diagnostic du glaucome chronique ou à angle ouvert

Le diagnostic de glaucome repose sur trois examens :

  • la mesure de la pression intra-oculaire,
  • l’examen de la tête du nerf optique ou papille,
  • la vue du fond d’œil (examen ou photographie) et le relevé du champ visuel.


D’autres examens peuvent parfois être utiles pour compléter le diagnostic :

  • examen de l’angle irido-cornéen ou gonioscopie afin de déterminer s’il est « ouvert » ou « fermé »,
  • pachymétrie : une mesure de l’épaisseur cornéenne, qui permet de corriger éventuellement les valeurs de pression intra-oculaires,
  • analyse des fibres optiques,
  • test de vision des couleurs, etc.

 

Examens de diagnostic du glaucome aigu ou à angle fermé

L’examen est réalisé en urgence.
Il précise :

  • le niveau de tension oculaire,
  • la transparence de la cornée,
  • l’état de l’angle irido-cornéen.

 

Examens de diagnostic du glaucome congénital

L’examen sous anesthésie générale mesure :

  • la tension oculaire,
  • le diamètre de la cornée, 
  • sa transparence ou parfois déjà son opalescence (c'est-à-dire un début de cataracte).
Mots-clefs : Glaucome , Oeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie