Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > La cataracte > Comment soigne-t-on la cataracte ?

La cataracte 

Comment soigne-t-on la cataracte ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

La chirurgie est aujourd’hui le seul traitement disponible pour soigner la cataracte. L’opération consiste à remplacer le cristallin opacifié par un cristallin artificiel, de façon à rendre une vision la meilleure possible au patient. Comme pour toutes les opérations chirurgicales, des risques de complication existent.

Le bilan préopératoire

Il vise à préparer l’anesthésie loco-régionale, ainsi qu’à déterminer le type et la puissance de l’implant oculaire qui remplacera le cristallin opacifié.
C’est aussi un moment privilégié pendant lequel le médecin prendra le temps d’informer son patient sur les modalités de l’opération, les résultats à en attendre et les complications éventuelles.

 

L’opération chirurgicale de la cataracte

En général, l’opération est réalisée en ambulatoire : le patient est hospitalisé pour la durée de l’intervention et peut rentrer chez lui le jour même.

Pendant l’opération :

  • le patient est allongé et son œil est placé sous microscope ;
  • une anesthésie loco-régionale est réalisée grâce à quelques gouttes d’un collyre ou à l’aide d’injections autour de l’œil. Dans quelques cas, l’anesthésie peut être générale. Le choix est fait après concertation entre l’ophtalmologiste, l’anesthésiste et le patient ;
  • le cristallin est retiré par une petite incision de l’ordre de 1,5 à 3 mm ;
  • l’implant oculaire (cristallin artificiel) est ensuite mis en place ;
  • l’incision est suturée ou non.

Les complications pendant l’opération sont rares, mais elles existent.

 Cataracte LArousse

Après l’opération de la cataracte

L’œil opéré est presque toujours indolore.

La vision s’améliore très rapidement : dès le lendemain ou dans les jours qui suivent l’opération.

Le chirurgien prescrit en général un traitement anti-inflammatoire par collyre et des examens de contrôle sont prévus dans les semaines suivant l’opération.
S’il le juge nécessaire, une pommade et une protection oculaire peuvent aussi être prescrites.

Les principales complications postopératoires sont :

  • les infections oculaires,
  • un décollement de la rétine,
  • une extraction incomplète de la cataracte,
  • une cicatrice pas assez étanche,
  • la chute de la paupière supérieure sur l’œil,
  • la perception de mouches volantes,
  • une plus grande sensibilité à la lumière.

Une deuxième intervention ou des traitements postopératoires permettent d’y remédier le plus souvent.

Un mois après l’intervention, il est possible de changer la prescription de verres correcteurs éventuellement nécessaires. Certains implants, dits « multifocaux », peuvent permettre d’espérer se passer totalement de lunettes après l’intervention, mais ils ne peuvent être proposés à tous les patients.

 

Mots-clefs : Cataracte , Oeil

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie