Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Cystites et infections urinaires > Quelles sont les personnes à risque ?

Cystites et infections urinaires 

Quelles sont les personnes à risque ?

[ Publié le 28 janvier 2013 ]

Les femmes, pour des raisons anatomiques, sont davantage exposées aux infections urinaires que les hommes. Mais d’autres facteurs peuvent intervenir.

  • Les femmes. Leur urètre est plus court que celui de l’homme et le méat urinaire (orifice de l’urètre) situé à proximité de l’anus. Ces deux phénomènes conjugués facilitent la remontée de bactéries intestinales jusque dans la vessie. Les cystites sont plus fréquentes chez les femmes sexuellement actives, en particulier lors des premières relations sexuelles (« cystite de la jeune mariée »). Elles sont également plus répandues chez la femme ménopausée, en raison de la baisse du taux d’œstrogène.
  • Les femmes enceintes : l’acidité de l’urine est une protection naturelle contre les infections. Pendant la grossesse, les modifications hormonales provoquent une baisse de cette acidité, ce qui augmente les risques de cystite. Des contrôles systématiques par bandelettes urinaires sont réalisés lors de toutes les visites médicales de suivi.
  • Les hommes ayant une hypertrophie de la prostate. L’augmentation du volume de la prostate constitue un obstacle à la vidange complète des urines lors de la miction, ce qui augmente les risques de prolifération bactérienne dans la vessie.
  • Le diabète. La présence de sucre dans les urines favorise la multiplication des bactéries.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie