Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Le syndrome du bébé secoué > Quels sont les mécanismes du syndrome du bébé secoué ?

Le syndrome du bébé secoué 

Quels sont les mécanismes du syndrome du bébé secoué ?

[ Publié le 22 janvier 2013 ]

Chez un nourrisson, la tête pèse presque autant que l’ensemble du reste du corps et le tonus des muscles du cou est encore faible.

Il faut attendre 8 à 12 mois pour que celle-ci bénéficie d’une assise solide. Résultat, avant 1 an, la moindre secousse se traduit par une oscillation importante de la tête.

En outre, l’espace entre le cerveau et la boîte crânienne du nourrisson, pour laisser la place cerveau de se développer, est plus importante que chez l’adulte.

En cas de secousses trop brusques, le cerveau va donc bouger violemment dans la boîte crânienne, au point parfois d’entraîner le cisaillement des veines qui relient le cerveau aux méninges.

Cela peut entraîner :

  • un hématome sous-dural (une collection de sang entre deux méninges) qui comprime l’encéphale et irrite les neurones, altérant la transmission des messages nerveux ;
  • des hémorragies intracrâniennes intracérébrales ;
  • des hémorragies intra-rétiniennes.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER