Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Le syndrome du bébé secoué > Quels sont les facteurs de risque ?

Le syndrome du bébé secoué 

Quels sont les facteurs de risque ?

[ Publié le 22 janvier 2013 ]

Les causes du SBS sont difficiles à déterminer. Il peut affecter toutes les familles, quel que soit le milieu social, intellectuel ou culturel.

La circonstance la plus fréquente est la perte de contrôle de l’adulte (parents, entourage) provoquée par les pleurs prolongés du bébé. Cette perte de contrôle est favorisée par l’épuisement et la frustration, ou encore par des antécédents de réactions violentes de l’un des parents.

Dans tous les cas, les secousses sont non accidentelles. Incapables de maîtriser la situation, certains adultes secouent le bébé dans l’espoir de le faire taire ou tout simplement pour le punir, sans forcément réaliser que leur geste peut avoir des conséquences dramatiques.

Le syndrome du bébé secoué n’en reste pas moins une maltraitance. Les familles les plus à risque sont celles où il y a déjà eu des cas similaires ou d’autres formes de mauvais traitements. Et les bébés de sexe masculin comptent plus souvent parmi les victimes que les bébés de sexe féminin, mais cet aspect demeure en partie inexpliqué.

Il est à noter qu’on ne déplore pas de cas de SBS parmi les nourrissons gardés en collectivité.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

Dialoguer avec son médecin pour un traitement réusssi 

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER