Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Ostéoporose > Peut-on prévenir l'ostéoporose ?

Ostéoporose 

Peut-on prévenir l'ostéoporose ?

[ Publié le 22 janvier 2013 ]

Parce que la perte osseuse est liée à l’âge, elle est inéluctable. On peut toutefois ralentir la détérioration de son statut osseux.

 

Dans le cas de l’ostéoporose, prévenir n’est pas guérir. Mais une bonne hygiène de vie peut limiter l’inévitable perte osseuse.

Lutter contre la sédentarité. L’exercice physique a un effet bénéfique sur le squelette, du moins sur les parties sollicitées. Au minimum, il faut pratiquer la marche. Au mieux, la course à pied, la danse, la gymnastique. Néanmoins, tous les sports n’ont pas un impact sur les tissus osseux. C’est le cas de la natation ou du vélo. L’activité physique n’a pas de limite d’âge et est aussi recommandée chez les sujets âgés. Outre son effet bénéfique sur les os, elle améliore le contrôle du mouvement avec, pour conséquence, la diminution du risque de chute et donc de fractures. Le Yoga ou le Tai Chi sont des pratiques intéressantes.

Veiller à son alimentation. Ce qui passe par :

  • Un apport suffisant en calcium, plus encore après la ménopause (1g/jour). Outre les produits laitiers quels qu’ils soient, il faut penser à s’hydrater. L’eau minérale est en effet riche en calcium.  
  • Une nourriture variée, contenant suffisamment de protéines. Après 70 ans, l’apport en protéines ne doit pas être réduit. Elles garantissent une bonne qualité osseuse et musculaire.
  • Un apport en sel limité.


Faire le plein de vitamine D. Si elle est présente dans certains aliments (foie de veau, hareng, champignons…), cet apport spécifique reste insuffisant. Principale source : le soleil, par synthèse des UV au niveau de la peau. En s’exposant (visage et avant-bras) l’été environ 15 minutes par jour, on peut faire le stock nécessaire pour la période hivernale. Cependant, avec l’âge, cette capacité de synthèse au niveau de l’épiderme diminue, et plus des 2/3 de la population après 65 ans manque de vitamine D. On recommande donc une supplémentation en vitamine D à partir de 65 ans.

Réduire les facteurs de risque inutiles. A l’instar de l’alcool et/ou du tabac. 


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie