Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les dyslipidémies > Dans quels cas les médicaments sont-ils nécessaires ?

Les dyslipidémies 

Dans quels cas les médicaments sont-ils nécessaires ?

[ Publié le 21 janvier 2013 ]

Un traitement médicamenteux est prescrit lorsque les mesures hygiéno-diététiques ne suffisent pas à normaliser le bilan lipidique, en cas de dyslipidémie familiale sévère, pour les personnes présentant plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire ou en prévention secondaire (pour éviter une récidive de maladie cardiovasculaire).



Les facteurs qui augmentent le risque cardiovasculaire sont :

  • l’âge : homme de plus de 50 ans ou femme de plus de 60 ans ;
  • les antécédents familiaux de maladie coronaire précoce : avant 55 ans chez le père, avant 65 ans chez la mère ;
  • le tabagisme en cours ou arrêté depuis moins de 3 ans ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • e diabète de type 2 ;
  • un taux de HDL-cholestérol (ou « bon cholestérol ») inférieur à 0,40 g par litre.


La Société européenne de cardiologie, qui a publié en 2011 de « nouvelles lignes directrices européennes sur la prévention des maladies cardiovasculaires », propose aux médecins de calculer le score de risque cardiovasculaire de leurs patients afin de définir les objectifs du traitement. Ce calcul prend en compte les facteurs de risque habituels, ainsi que d’autres données telles que le fait d’avoir déjà eu un accident vasculaire.

En cas d’hypercholestérolémie, les médicaments recommandés en première intention sont les statines, dont les études ont démontré qu’elles réduisent le risque cardiovasculaire de 20 à 30%.

Lorsque le risque cardiovasculaire est élevé et que, par conséquent, l’objectif pour le LDL-choles
térol est très bas (moins de 1 g par litre), le médecin peut être amené à associer la statine à un médicament d’une autre catégorie, généralement l’ézétimide.
 
En cas d’hypertriglycéridémie, souvent couplée avec une hypoHDLémie, les médicaments prescrits sont les fibrates.

Le médecin évalue la tolérance à ces médicaments grâce à des dosages réguliers des transaminases du foie et des CPK d’origine musculaire.  


Les éventuels autres facteurs de risque cardiovasculaire (hypertension, diabète…) doivent aussi être pris en charge. Le cas échéant, il est fortement recommandé aux personnes présentant une dyslipidémie d’arrêter de fumer.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER