Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Lithiase urinaire > Quels sont les traitements de la lithiase urinaire ?

Lithiase urinaire 

Quels sont les traitements de la lithiase urinaire ?

[ Publié le 21 janvier 2013 - mis à jour le 12 juillet 2016 ]

De nombreux moyens thérapeutiques sont disponibles pour traiter la colique néphrétique et ses complications.

En urgence, pour calmer la douleur, les AINS par voie intraveineuse sont très efficaces. Le recours à la morphine ou à ses dérivés peut être nécessaire si la douleur ne cède pas.

 

En phase aiguë des douleurs, il est souhaitable de réduire sa consommation d’eau afin de diminuer la pression dans l’uretère bloqué. En revanche, une bonne hydratation reste le traitement de base de tout calcul, dès que la douleur régresse.

 

En cas de complication de type anurie, fièvre ou douleur rebelle au traitement médical, il faut évacuer les urines du patient en urgence, soit – si possible – par sondage des voies naturelles, soit par drainage externe en cas d’impossibilité, et administrer des antibiotiques.

 

Lorsque le ou les calculs sont trop gros pour être expulsés spontanément dans les urines, il faut les détruire ou les extraire.

 

La lithotripsie Opération consistant à broyer ou à pulvériser des calculs urinaires, les fragments étant ensuite éliminés naturellement dans les urines. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

[ Publié le 27 octobre 2011 ]
permet la destruction « sur place » du calcul par fragmentation grâce à des ondes de choc. Cette technique permet de venir à bout de trois quarts des calculs urinaires de moins de 2 cm de diamètre, ainsi que leur élimination par les voies naturelles. La séance dure 30 minutes et ne nécessite ni hospitalisation, ni anesthésie générale.

 

Pour les calculs de plus de 2 cm, ou en cas de complications ou de douleurs rebelles, il faut hospitaliser le patient pour extraire sous anesthésie générale le ou les calculs, en utilisant l’une des techniques suivantes :

  • chirurgie classique, par voie dorsale ;
  • fibroscopie Technique d'endoscopie permettant d'examiner l'œsophage, l'estomac, le côlon, l'intestin grêle, les bronches, la vessie, l'oropharynx, les voies biliaires et les vaisseaux. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    urinaire par les voies naturelles. Le calcul peut être fragmenté par laser pour faciliter son évacuation ;
  • chirurgie par coelioscopie cœliochirurgie, ou vidéo-endoscopie (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    , sous contrôle vidéo, par voie ventrale. 

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie