Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les infections sexuellement transmissibles 

Comment les dépiste-t-on ?

[ Publié le 21 janvier 2013 ]

Il est indispensable de consulter son médecin si l’on constate des symptômes génitaux inhabituels, même si ces derniers ne sont que passagers.



La maladie peut en effet « s’endormir » et récidiver par la suite. En l’absence de traitement, la personne atteinte reste contagieuse et de nombreuses complications peuvent s’en suivre.

Compte tenu de la fréquence de l’infection à chlamydiae, souvent asymptomatique, un test de dépistage est recommandé chez toutes les femmes de moins de 25 ans et tous les hommes de moins de 30 ans. Il consiste en un prélèvement cervico-vaginal et/ou urétral et/ou urinaire.

Ce test peut être prescrit par le médecin traitant ou le gynécologue de ville, ou être effectué :

  • lors d’une consultation de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ;
  • dans un centre d’information de dépistage et de diagnostic des IST (CIDDIST) ; 
  • dans un centre d’interruption volontaire de grossesse ;
  • dans un centre de planification ou d’éducation familiale (CPEF).

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie