Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Torticolis > Quand faut-il consulter ?

Torticolis 

Quand faut-il consulter ?

[ Publié le 21 janvier 2013 ]

Une douleur qui ne passe pas ou de la fièvre associée au raidissement de la nuque nécessite de consulter au plus vite un médecin.



Une consultation médicale s’impose :

  • Quand la douleur ne cède pas à quarante-huit heures d’automédication.
  • En cas de récidives du torticolis. Il faut alors faut vérifier qu’il n’existe pas d’infection sous-jacente, dentaire ou ORL.
  • Quand la raideur de la nuque est associée à d’autres symptômes. Il peut en effet s’agir non pas d’un torticolis mais d’une méningite, qui nécessite un traitement médical urgent.


En règle générale, le torticolis n’est plus à considérer comme un phénomène isolé mais comme un symptôme parmi d’autres qui appelle une consultation urgente en cas de :

  • fièvre ;
  • maux de tête ;
  • vomissements ; 
  • difficultés d’élocution ;
  • confusion ; 
  • bourdonnements d’oreilles ;
  • vertiges ;
  • faiblesse musculaire dans une jambe ou un bras ;
  • signes de paralysie ;
  • troubles visuels et neurologiques.


Enfin, un enfant qui garde le cou bloqué et douloureux sans amélioration au-delà de 24 heures doit être examiné par un médecin pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une infection ORL ou d’une luxation du cou, autrement dit d’un léger déplacement d’une vertèbre cervicale. Cette pathologie, assez rare, se rencontre plutôt chez l’enfant en raison d’une hyperlaxité ligamentaire. Elle se soigne par une mise en extension du cou qui impose une longue immobilisation.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie