Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Verrues cutanées > Quels sont les traitements des verrues cutanées ?

Verrues cutanées 

Quels sont les traitements des verrues cutanées ?

[ Publié le 17 janvier 2013 ]

Ne rien faire est une option, compte tenu du caractère bénin et de l’évolution spontanément favorable, généralement en moins de deux ans. Il existe cependant des traitements.

Les moyens médicaux


Si vous avez de bonnes raisons de faire traiter vos verrues (douleurs des verrues plantaires, caractère inesthétique, tendance à l’extension, verrue « mal placée »), sachez que les méthodes suivantes existent et sont prises en charge par l’Assurance Maladie :

  • La cryothérapie,  ou traitement par le froid, pratiquée par un médecin est la méthode la plus répandue. L’azote liquide provoque une destruction de la verrue par un froid extrême de - 196°C. Plusieurs séances sont nécessaires.
  • L’opération chirurgicale classique.
  • La prescription médicale d’une préparation spécifique à usage local, réalisée par votre pharmacien.
  • Des traitements puissants sont prescrits dans les situations de déficience immunitaire.


En revanche, les méthodes suivantes ne sont pas remboursées :

  • Le traitement local à base d’acides (acide lactique, acide salicylique, acide trichloracétique) sous pansement occlusif. Il existe en pharmacie de nombreux médicaments de ce type, accessibles en automédication.
  • L’opération chirurgicale par laser CO2. Cette méthode garde des adeptes, en particulier pour les grosses verrues. 
  • Des aérosols de froid modéré de -50°C sont disponibles en automédication en pharmacie.


Autant le savoir :

  • aucune de ces méthodes n’est exempte d’effets secondaires : inflammation, cicatrice, douleur. Un anesthésique local peut être appliqué une heure avant la cryothérapie ou la chirurgie. Des médicaments permettent de contrôler la douleur dans les heures et les jours qui suivent.
  • le taux de récidive est important, quelle que soit la méthode utilisée.

 

Les moyens non médicaux


Il existe aussi des méthodes que vous pouvez utiliser vous-même, mais dont le résultat n’est pas garanti :

  • La méthode du ruban adhésif tissé a l’avantage d’être peu coûteuse, non douloureuse et dénuée d’effets secondaires. Le traitement est simple : il consiste à recouvrir la verrue d’un morceau de ruban adhésif pendant huit semaines.
  • L’eau chaude : une étude chinoise récente a montré que l’immersion d’une verrue d’une main ou d’un pied chaque jour dans l’eau à 44°C pendant 30 minutes peut guérir plus de 50 % des malades.

 

Et quand rien ne marche…


Les méthodes telles qu’hypnose, homéopathie, magnétiseur n’ont aucune efficacité prouvée pour le traitement des verrues, mais elles ont un intérêt : celui d’attendre la guérison spontanée tout en étant inoffensives. Dessiner chaque jour sa verrue un peu plus petite ou prononcer une formule magique peut aussi amuser les enfants.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie