Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Diabète de type 1 

Quels examens faire  ?

[ Publié le 14 janvier 2013 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

Examens de dépistage 

Le seuil de glycémie à partir duquel on parle de diabète a évolué au fil du temps, et aujourd’hui encore, il n’existe pas de seuil universellement retenu. Pour parler de diabète,  des analyses de sang avec mesure de la glycémie sont nécessaires.

 

Les critères sont :

  • une glycémie mesurée à jeun depuis 12 h supérieure à 1,26 g/l à deux reprises ;
  • une glycémie franchement élevée, supérieure à 2 g/l, quel que soit le moment de la journée.

 

La présence dans le sang d’autoanticorps dirigés contre le pancréas (plus précisément contre les cellules sécrétrices d’insuline) permet d’affirmer le diagnostic de diabète de type 1 (ils ne sont toutefois pas retrouvés dans 100 % des cas).

Il est intéressant de savoir que la présence de ces autoanticorps précède de beaucoup le développement de l’hyperglycémie. Une telle observation pourrait avoir un intérêt dans le cadre d’un dépistage des sujets à risque (en particulier ceux atteints d’une autre maladie auto-immune).  

 

Examens de suivi du diabète traité 

  • Ce diabète devant être traité par plusieurs injections d’insuline par jour (ou en continu par une pompe à insuline), il convient donc de mesurer la glycémie plusieurs fois par jour. Les données devraient être consignées sur un carnet de surveillance, sur lequel sont notés aussi les petits événements de la vie de tous les jours (sorties, exercice physique, etc.). Il importe de savoir si l’objectif de normaliser la glycémie est obtenu et maintenu dans la durée, comme il importe de donner du sens aux éventuelles variations de la glycémie. Les hypoglycémies doivent aussi être dépistées, en particulier pendant et après un effort physique.
  • L’hémoglobine glyquée (HbA1c) est un élément de surveillance essentiel. Il est le reflet, en effet, de la glycémie moyenne des trois à quatre mois précédents. Un taux à l’objectif permet de rassurer si des glycémies pouvaient paraître élevées sur le carnet de surveillance ; réciproquement certains carnets très satisfaisants ne laissaient pas soupçonner un déséquilibre glycémique pourtant très réel.
  • La fonction rénale est évaluée une fois par an par la mesure du taux de créatinine (ce déchet des muscles n’est éliminé que par le rein). La qualité de filtre du rein est en outre appréciée par la recherche d’albumine dans les urines (on parle au stade tout débutant de « microalbuminurie »). 


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie