Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > La sclérose en plaques > Comment la sclérose en plaques évolue-t-elle ?

La sclérose en plaques 

Comment la sclérose en plaques évolue-t-elle ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

En règle générale (85 % des cas), la maladie évolue par poussées, entrecoupées de périodes d’accalmies qui peuvent durer de quelques mois à quelques années.

Les poussées correspondent à l’attaque inflammatoire plus ou moins importante de la gaine de myéline (démyélinisation). Elles se traduisent par l’apparition de symptômes neurologiques variés qui, le plus souvent, régressent en quelques semaines, avec ou sans séquelles, selon les capacités de réparation de la gaine de myéline (remyélinisation).

Après une quinzaine d’années d’évolution, cette forme dite « rémittente » peut déboucher sur une autre, appelée « secondairement progressive » (une fois sur deux). Le handicap s’accroît alors lentement, mais de façon irréversible.

Plus rarement (15 % des cas), les symptômes neurologiques s’installent d’emblée progressivement, sans poussées. On parle alors de « forme primaire progressive ».

Il reste très difficile, au début de la maladie, d’en prédire l’évolution. Bien que la sclérose en plaques représente encore la principale cause de handicap chez l’adulte jeune, il faut noter que plus d’un quart des malades ne présentent pas de handicap après 15 à 20 ans d’évolution.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie