Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) 

AOMI : quelle prévention ?

[ Publié le 14 janvier 2013 - mis à jour le 29 juin 2016 ]

La prévention de l’athérome et des maladies cardiovasculaires (maladie coronaire, accident vasculaire cérébrale, AOMI…) est un problème majeur de santé publique : c’est la deuxième cause de mortalité en France derrière le cancer. C’est la première cause de décès chez les femmes et chez les sujets âgés de plus de 75 ans.

Cette prévention passe par le contrôle des facteurs de risque cardiovasculaire :

  1. Arrêt du tabagisme actif et passif

  2. Pression artérielle < 140 / 90 mm Hg et < 135 / 85 en automesure à domicile sur 18 mesures correctes

  3. LDL-cholestérol inférieure à 1g/l voire à 0.7 g/l suivant les recommandations Européennes de 2012 ou baisse d’au moins 50% du LDL cholestérol suivant les recommandations américaines de 2013

  4. Si diabète Hémoglobine glyquée (A1C) inférieure à 7% sans hypoglycémie

  5. Tour de taille inférieur à 80 cm chez la femme et à 94 cm chez l’homme et Index de masse corporelle entre 18 et 25 kg/m² et poids stable au long cours

  6. Alimentation équilibrée de type méditerranéenne (fruits, légumes, poissons, graisses végétales enrichies en omega 3, céréales complètes)

  7. Lutte contre la sédentarité (ne pas rester assis plus de 7 heures par jour)

  8. Lutte contre les risques psychosociaux

 

En résumé, l’AOMI est le parent pauvre des maladies cardiovasculaires. C’est l’athérome localisé au niveau des artères de membres inférieurs. Le maître symptôme de la maladie, la claudication intermittente est tardif c’est pourquoi, le dépistage précoce chez les patients diabétique, les fumeurs, les patients âgés, ceux qui ont une plaie cutané distale chronique ou tous ceux qui ont des facteurs de risque cardiovasculaire, passe par la mesure de l’index de pression systolique, examen très simple, non invasif, qui permet d’orienter rapidement vers l’écho doppler des artères des membres inférieurs permettant de faire le bilan d’extension de la maladie. Quel que soit le stade, le traitement c’est la marche journalière associé à un traitement pharmacologique dont les statines sont systématiques. Le traitement chirurgical est réservé aux formes rebelles au traitement médical bien conduit.  


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie