Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) 

Comment se diagnostiquent-elles ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Le diagnostic des MICI repose sur un faisceau d’arguments cliniques, biologiques, histologiques et d’imagerie médicale. C’est la confrontation de l’ensemble de ces éléments qui permet d’établir le diagnostic.

Le bilan biologique. Une prise de sang permet de détecter un syndrome inflammatoire, une éventuelle anémie ou des carences nutritionnelles. Des marqueurs sérologiques, appelés ASCA et ANCA, sont également utiles pour aider au diagnostic

L’endoscopie digestive
. L’introduction d’une sonde équipée d’une caméra dans le système digestif par les voies naturelles permet d’observer l’aspect et l’étendue des lésions, et d’effectuer des prélèvements (biopsie) analysés ensuite en laboratoire.

Des radiographies complémentaires. Les radiographies du grêle ou du côlon précisent le diagnostic, mais sont de plus en plus souvent abandonnées au profit de l’entéro-IRM ou de l’entéro-scanner.

D’autres examens sont parfois nécessaires
, tels que l’échographie abdominale ou encore la fibroscopie œso-gastro-duodénale…


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER