Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Arthrite et arthrose > Comment traiter ces maladies ?

Arthrite et arthrose 

Comment traiter ces maladies ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Pour l’arthrose

À l’heure actuelle, il n’existe aucune thérapeutique capable d’endiguer la destruction du cartilage. Seuls les traitements symptomatiques peuvent soulager la douleur :

  • antalgiques : paracétamol ou plus puissant si nécessaire ;
  • anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sous leurs différentes présentations : voie orale, gel, emplâtre ;
  • infiltration intraarticulaire de dérivés de corticoïde corticostéroïde (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    s ou d'acide hyaluronique Constituant majeur de la surface cartilagineuse et du liquide synovial des articulations. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    ;
  • immobilisation par orthèse Appareillage orthopédique rigide destiné à protéger à immobiliser ou à soutenir un membre ou une autre partie du corps. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    ;
  • aide à la marche et à la vie quotidienne : canne, poignées dans les sanitaires, etc.


De nombreux médicaments à base de chondroïtine sulfate, de glucosamine sulfate, d’insaponifiables d’avocat et de soja ou encore de diacerhéine existent bien, mais ils ne sont plus remboursés par l’assurance maladie en raison de leur efficacité jugée insuffisante.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre dossier La prise en charge des douleurs arthrosiques : les alternatives thérapeutiques aux médicaments remboursés à 15 % ou déremboursés.
 

Entre les poussées inflammatoires de l’arthrose, il est recommandé de conserver une activité physique régulière. L’articulation sera mise au repos lors des poussées inflammatoires douloureuses. Une perte de poids en cas d’excès est toujours souhaitable.

Le traitement chirurgical fait appel à différentes techniques, qui seront utilisées selon l’indication :

  • pose d’une prothèse : c’est un remplacement de l’articulation naturelle par une articulation artificielle. Il en existe de nombreux types. Une période de rééducation et de réadaptation fonctionnelle complète toujours cette intervention ;
  • réaxation de l’axe de la jambe par chirurgie du fémur et / ou du tibia ;
  • lavage articulaire du genou sous arthroscopie Examen endoscopique de l'intérieur d'une articulation permettant d'établir un diagnostic, généralement par une biopsie dirigée, et de traiter les lésions. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    pour éliminer les débris intra-articulaires qui entretiennent l'inflammation.

 

Pour les différentes formes d’arthrites

Le traitement est fonction de la cause :

  • maladies auto-immunes : antalgiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, corticoïdes, infiltrations articulaires, éventuellement un traitement de fond (méthotrexate, biothérapie) prescrit par un médecin spécialisé en rhumatologie ;
  • arthrite septique : antibiotiques parfois associés à de la chirurgie ;
  • rhumatisme psoriasique : on utilisera les mêmes moyens que pour les maladies auto-immunes ;
  • chondrocalcinose, goutte : antalgiques, AINS, infiltration, traitement de fond pour faire baisser le taux d’acide urique dans le sang en cas de goutte.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie