Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Cirrhose du foie 

Quelle prévention ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Prévenir les causes

  •  Alcool : il est recommandé de limiter sa consommation quotidienne d’alcool à 3 verres pour les hommes et à 2 verres pour les femmes. Une journée par semaine sans alcool est une saine habitude. Tous les contenants commerciaux habituels contiennent à peu près la même quantité d’alcool : un demi de bière (25cl), une flûte de champagne (12cl), un ballon de vin (10cl), un baby de whisky (3cl), etc.
  • Les virus de l’hépatite. L’hépatite C chronique est responsable de 15 à 25 % des cas de cirrhose du foie. Il n’existe pas de vaccin contre le virus C de l’hépatite. Pour limiter les risques de transmission du virus, il convient de prendre toutes les précautions d’usage concernant le préservatif, les seringues, le tatouage et le perçage, les objets de toilette ou d’hygiène corporelle. L’hépatite B chronique est responsable de 5 % des cas de cirrhose du foie. Il existe un vaccin contre le virus B de l’hépatite.
  • Pour les autres causes, une bonne prise en charge de la pathologie (diagnostic précoce, traitement ad hoc, surveillance) permet généralement d’éviter son évolution vers une cirrhose.

 

Prévenir les complications

Pour prévenir les infections toujours graves en cas de cirrhose du foie, il est important de :

  • Maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire
  • Maintenir des apports alimentaires équilibrés
  • Se faire vacciner contre la grippe et les infections à pneumocoque


Un traitement médicamenteux par bêtabloquants ou une ligature des varices œsophagiennes sous contrôle fibroscopique permet de réduire le risque de saignement des varices œsophagiennes.

Mot-clef : Cirrhose

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie