Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Vasectomie > La vasectomie peut-elle entraîner des complications ?

Vasectomie 

La vasectomie peut-elle entraîner des complications ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Les complications post-opératoires sont très rares, mais il faut attendre la stérilisation totale du sperme avant tout rapport sexuel non protégé.

Les complications surviennent très rarement, dans moins de 6 % des cas. Chez environ 1 patient sur 100, un hématome peu se former près d’un testicule. Peu douloureux, il se résorbe de lui-même au bout de quelques jours.

Une infection, traitée facilement avec un antibiotique, survient également chez 1 % des patients.

Encore plus rare est l’épididymite congestive, lorsque l'accumulation de spermatozoïdes dans le testicule crée une pression désagréable durant une semaine. Elle se traite facilement avec des anti-inflammatoires et de la glace. Mis à part ce cas particulier et temporaire, les spermatozoïdes non acheminés vers le sperme ne s’accumulent pas : ils sont assimilés par le corps de la même manière qu’en l’absence d’éjaculation.

Il ne faut pas oublier que la vasectomie, comme la ligature des trompes ou la pose d'un stérilet, ne protège pas des infections sexuellement transmissibles.

Le patient doit éviter les rapports non protégés avant que le spermogramme, trois à quatre mois après l'opération, ne confirme la stérilisation de son sperme (azoospermie).

La vasectomie est efficace dans 99 % des cas. La probabilité d’une grossesse chez la partenaire d’un homme vasectomisé est très faible. La cause la plus courante de grossesse provient de rapports sexuels sans protection dans les 12 semaines après l’opération.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie