Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'arthroplastie de hanche > Quelles précautions faut-il prendre après l'opération ?

L'arthroplastie de hanche 

Quelles précautions faut-il prendre après l'opération ?

[ Publié le 14 janvier 2013 ]

Les patients qui ont subi une arthroplastie de la hanche doivent éviter certains mouvements et entreprendre une rééducation avec un kinésithérapeute.

Afin d’éviter les luxations, certains mouvements sont interdits pendant le premier mois suivant l’opération. Ils dépendent du type de voie d’abord choisi par le chirurgien. Malgré cela, il faut rapidement faire tout ce qui n’est pas dangereux pour la stabilité de la prothèse et lever les appréhensions du patient, car les muscles et tendons protègent d’une possible luxation. Après la phase de cicatrisation, qui dure un mois, la personne opérée peut et doit refaire tous les gestes de la vie quotidienne.

Toutes les infections (furoncle, ongle incarné, angine, infections dentaires, etc.) doivent être traitées systématiquement par des antibiotiques, afin d’éviter une surinfection autour de la prothèse. Il est donc nécessaire de signaler que l’on est porteur d’une prothèse en cas d’intervention chirurgicale ou dentaire.

Des douleurs peuvent parfois persister, alors que tout va bien par ailleurs, que la prothèse est bien posée et que la radio est normale. L’explication est dans certains cas difficile à trouver et il s’agit en général de douleurs tendineuses.

Une prothèse doit être régulièrement surveillée. En plus d’un contrôle lors des premiers mois, des consultations sont recommandées après 1 an, 5 ans et 10 ans pour faire des radiographies et dépister les signes de descellement et d’usure.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie