Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Les allergies domestiques > Allergies domestiques : quelle fréquence ?

Les allergies domestiques 

Allergies domestiques : quelle fréquence ?

[ Publié le 16 juillet 2012 ]

Au vu de leur prévalence, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé les allergies respiratoires au 4e rang des maladies chroniques.

Combien de personnes sont concernées par les allergies respiratoires ?

  • près de 9 % des enfants et 6 % des adultes souffrent d’asthme Affection inflammatoire chronique des bronches, caractérisée par des crises de dyspnée (gêne respiratoire) paroxystique sifflante témoignant d'une contraction brutale des muscles commandant l'ouverture et la fermeture des bronches, auxquelles s'associent un œdème et une hypersécrétion des muqueuses des voies aériennes (fosses nasales, pharynx, larynx, trachée, bronches). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    et 80 % de ces asthmes sont d’origine allergique ;
  • près de 20 % de la population souffrent de rhinites allergiques ;
  • il existe une relation étroite entre rhinite et asthme Affection inflammatoire chronique des bronches, caractérisée par des crises de dyspnée (gêne respiratoire) paroxystique sifflante témoignant d'une contraction brutale des muscles commandant l'ouverture et la fermeture des bronches, auxquelles s'associent un œdème et une hypersécrétion des muqueuses des voies aériennes (fosses nasales, pharynx, larynx, trachée, bronches). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    , puisque 20 % des rhinites sont accompagnées d’asthme Affection inflammatoire chronique des bronches, caractérisée par des crises de dyspnée (gêne respiratoire) paroxystique sifflante témoignant d'une contraction brutale des muscles commandant l'ouverture et la fermeture des bronches, auxquelles s'associent un œdème et une hypersécrétion des muqueuses des voies aériennes (fosses nasales, pharynx, larynx, trachée, bronches). (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    et 80 % des asthmes sont accompagnés de rhinite Inflammation de la muqueuse des fosses nasales. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    .

 

Ces manifestations allergiques ont doublé lors de ces 20 dernières années.

 

Les causes 

La génétique joue un rôle majeur puisque les enfants de parents allergiques sont plus à risque, mais d’autres facteurs sont en cause :

  • l’augmentation des facteurs polluants (tabagisme passif), des polluants extérieurs et intérieurs ;

 

  • l’évolution des modes de vie avec un allongement du temps passé à l’intérieur ;

 

  • la modification du système immunitaire, en particulier du jeune enfant, tourné de plus en plus vers l’allergie en raison du mode de vie : alimentation diversifiée trop tôt, médicaments, diminution des infections bactériennes ou parasitaires, etc.

 

Les conséquences sur la qualité de vie et sur la santé

Les manifestations allergiques ont un impact important sur la vie quotidienne :

  • manque de sommeil,
  • fatigue permanente,
  • irritabilité,
  • conséquences sur les activités professionnelles, les loisirs, l’activité scolaire, voire la sexualité.

 

La grande conséquence des allergies respiratoires est une réaction inflammatoire des voies respiratoires résultant d’une réaction entre le système immunitaire et les allergènes.

Cette inflammation aboutit au niveau du nez à une obstruction, accompagnée d’éternuements, d’écoulement nasal, de démangeaisons.

Au niveau des bronches, elle entraîne une contraction de celles-ci avec sifflement et crise d’étouffement.

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie