Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Troubles du rythme cardiaque > Comment vivre avec un trouble du rythme ?

Troubles du rythme cardiaque 

Comment vivre avec un trouble du rythme ?

[ Publié le 12 avril 2011 - mis à jour le 4 octobre 2016 ]

On peut vivre « normalement » avec un trouble du rythme surtout si ce dernier est bénin et que le cœur est sain.

 

Les conseils d’hygiène de vie classique sont recommandés :

  • Arrêter de fumer.
  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Diminuer la consommation d’excitants tels l’alcool, le thé ou le café.
  • Gérer le stress : se reposer et se détendre si besoin ! En effet, la fatigue et le stress peuvent être des facteurs déclenchants de troubles du rythme.
  • Ne pas arrêter les traitements médicamenteux sans l’avis de votre médecin et respecter la prescription ! Attention à l’automédication, par exemple les laxatifs, qui peuvent favoriser des troubles du rythme par perte de potassium ou interférer avec le traitement.
  • Quand un symptôme persiste ou réapparaît (douleur, essoufflement, vertige, malaise), ne pas hésiter à consulter rapidement !

 

Les conseils pour ceux qui vivent avec un stimulateur ou un défibrillateur implantable,

  • Porter toujours sur vous une carte indiquant que vous êtes porteur d’un stimulateur ou d’un défibrillateur.
  • Faire surveiller régulièrement votre dispositif en respectant les rendez-vous fixés avec votre rythmologue (en moyenne tous les 6 mois) et si possible demander une surveillance à distance par télétransmission, on parle de télésurveillance.
  • Éviter les sports ou activités à risque (escalade, parachute, plongée…).
  • Contrôler régulièrement votre pouls : s’il est trop lent ou trop rapide, ne pas hésiter à contacter votre cardiologue.
  • Éviter de passer à proximité des détecteurs magnétiques des aéroports et de s’attarder au niveau d’un portique antivol d’un magasin.
  • Préférer un kit piéton pour votre téléphone portable ou maintenir celui-ci à au moins 15 cm de votre boîtier.
  • Faire attention et rester éloigné de toutes sources de champs électromagnétiques : interdiction de soudure à l’arc, ne pas se pencher sur le moteur d’une voiture en marche, éviter les appareils électriques en mauvais état de marche, rester à au moins 50 cm des plaques à induction ; certains stimulateurs récents sont « IRM compatibles » (si nécessité d’un IRM, le centre de rythmologie vérifiera sa faisabilité et les modalités de sa réalisation).
  • Le stimulateur et/ou le défibrillateur doivent permettre de reprendre une vie sociale, familiale et sexuelle normale.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER