Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Dépistage organisé du cancer colorectal > Comment se déroule le dépistage organisé ?

Dépistage organisé du cancer colorectal 

Comment se déroule le dépistage organisé ?

[ Publié le 12 avril 2011 - mis à jour le 23 février 2016 ]

Le dépistage organisé du cancer colorectal s’appuie sur le médecin traitant. La personne reçoit une invitation pour aller voir son médecin traitant. Celui-ci remettra à son patient un test à effectuer chez lui puis à envoyer à un laboratoire qui déterminera si le patient est « à risque ».

 

En pratique :

les hommes et les femmes de 50 ans à 74 ans reçoivent une invitation une fois tous les deux ans les invitant à se rendre chez leur médecin traitant pour y retirer un test de dépistage.

Ce courrier est envoyé par la structure départementale de coordination du dépistage.

 

La personne prend rendez-vous avec son médecin traitant qui lui remet gratuitement un kit de dépistage après lui avoir expliqué le mode d’emploi. Le principe du test se fonde sur la recherche d’un saignement dans les selles qui serait invisible à l’oeil nu. :  

Il s’agit, en pratique :

  • de déposer un échantillon de selles à l’aide d’une tige prévue à cet effet,
  • de glisser les prélèvements dans l’enveloppe fournie avec le test et de l’envoyer au laboratoire d’analyse indiqué (il n’est pas nécessaire d’affranchir l’enveloppe).

 

Les résultats sont ensuite envoyés chez le patient, à la structure de coordination du dépistage et chez son médecin traitant. Le résultat peut être également visualisé, après inscription, sur le site www.resultat-depistage.fr

 

  • Un test négatif signifie qu’aucun saignement n’a été détecté. Pour autant cela n’exclut pas entièrement la présence d’un cancer ou d’un polype. Certains cancers de l’intestin ne provoquent pas de saignement, c’est pourquoi il faut renouveler le test tous les deux ans. Entretemps, des troubles ou des saignements digestifs doivent inciter à consulter son médecin.

 

  • Un test positif signifie que du sang a été détecté dans les selles. Pour en identifier l’origine, le médecin traitant prescrit alors une coloscopie qui recherchera la cause précise du saignement et pourra identifier une ou plusieurs lésions qui seront alors biopsiées. C’est ensuite l’analyse au microscope des cellules prélevées qui permettra de confirmer ou d’infirmer le diagnostic. 
Mots-clefs : Cancer , Structure préventive

vignette-infographie-colon-mars2014

10 moments pour prendre
soin de soi

10-moments-pour-prendre-soin-de-soi

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

CHOISIR