Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > Quelles sont les femmes qui relèvent du dépistage individuel ?

Maladies - Examens

Quelles sont les femmes qui relèvent du dépistage individuel ?

[ Publié le 12 avril 2011 ]

Les femmes de 50 à 74 ans ayant des antécédents familiaux ou personnels ou une pathologie particulière bénéficient d’un suivi spécifique sous la responsabilité du médecin traitant ou d’un spécialiste (gynécologue, cancérologue….).

 

Ces femmes ne sont pas concernées par le dépistage organisé et ne reçoivent donc pas d’invitation :

 

 - provisoirement :

 

par exemple lorsqu’une anomalie probablement bénigne, comme des micro-calcifications, a été détectée et qu’elle doit être surveillée spécifiquement ;

 

- définitivement :

 

  • pour les femmes  qui ont ou ont eu un cancer du sein ;
  • pour les femmes qui ont des facteurs de risques comme une néoplasie Tissu nouvellement formé d'une tumeur bénigne ou maligne. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    lobulaire in situ c'est-à-dire un ensemble de cellules constituant une tumeur bénigne ou maligne ; in situ signifie qu’il n’y a pas d’envahissement des tissus adjacents, ou une hyperplasie Augmentation bénigne du volume d'un tissu par multiplication des cellules qui le constituent. (Source : Larousse ©) Voir la définition  

    [ Publié le 27 octobre 2011 ]
    canalaire atypique c'est-à-dire une anomalie cellulaire pouvant précéder une dégénérescence maligne;
  • pour les femmes chez qui a été identifié un gène qui les prédispose au cancer du sein : les gènes BRCA1 ou BRCA2.

 

Avant 50 ans : l’intérêt du dépistage doit être discuté avec un médecin généraliste ou un gynécologue, surtout pour les femmes dont un membre de la famille proche a eu un cancer du sein (mère, sœur, grand-mère ou tante).

 

Elles peuvent en effet avoir un risque supérieur à la moyenne de développer un cancer du sein ; dans ce cas, un suivi spécifique est nécessaire. 

 

Après 74 ans : les examens sont réalisés à l’initiative du médecin traitant ou d’un spécialiste.

Mots-clefs : Cancer , Structure préventive