Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'angine de poitrine > Quelles sont les précautions à prendre dans le cas d'une maladie coronaire stable ?

L'angine de poitrine 

Quelles sont les précautions à prendre dans le cas d'une maladie coronaire stable ?

[ Publié le 11 avril 2011 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

 Vous avez un angor bien stabilisé par le traitement médical, et/ou vous avez fait un infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
ou un syndrome coronaire aigu, et/ou ou vous avez eu une ou plusieurs angioplasties coronaires (avec ou sans stent) et/ou vous avez eu un ou plusieurs pontages aorto-coronaires, vous êtes donc un patient coronarien stable. Suivez les 16 conseils pour mieux vivre votre maladie chronique :

 

1) N’hésitez pas à demander à participer à une réadaptation cardiaque en milieu spécialisé, soit en hospitalisation complète (après un infarctus ou un pontage chirurgical) soit en ambulatoire (après une angioplastie Intervention consistant à réparer, à dilater ou à remodeler un vaisseau déformé, rétréci ou dilataté. L'angioplastie peut être pratiquée par voie chirurgicale ou par voie transcutanée. [source : Larousse médical 2007]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
programmée).

 

2) Soyez suivi régulièrement par votre médecin traitant Chaque français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer son médecin traitant auprès de sa caisse d’assurance maladie. Le médecin est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine lors de la consultation s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.  

[ Publié le 11 février 2011 ]
et par votre cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
qu’il faut consulter au minimum une fois par an.

 

3) Programmez l’arrêt définitif du tabac, avec ou sans patch de nicotine (l’e-cig peut être utile), avec ou sans l’aide d’un professionnel du sevrage tabagique.

 

4) En cas d’angor, sachez utiliser la trinitrine : en comprimés ou en spray sous la

langue.

 

5) Apprenez à connaître les signes d’alerte qui doivent déclencher l’appel du SAMU (le 15) tel qu’un angor qui dure plus de 15 à 20 minutes et/ou qui ne cède pas rapidement sous trinitrine.

 

6) Prenez tous les jours votre traitement médical qui dans la majorité des cas est le BASIC (sauf contre-indication) : B pour bêtabloquant Médicament capable de s’opposer à certains catécholamines (adrénaline, dopamine..) de l’organisme. [source: Larousse médical 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
, A pour antiagrégant plaquettaire, S pour statine, I pour Inhibiteur de l’enzyme Substance sécrétée par l'organisme et capable d'activer des réactions chimiques spécifiques. Certaines enzymes plus spécifiques, celle du cœur par exemple, peuvent se doser dans le sang. Contenues dans les cellules du muscle cardiaque, elles sont augmentées en cas d'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 10 février 2011 ]
de conversion (si dysfonction ventriculaire gauche) et C pour Contrôle strict des facteurs de risque cardiovasculaire.

 

7) Ne faites pas d’automédication et pour tous nouveaux médicaments, demandez l’avis à votre médecin traitant Chaque français de plus de 16 ans doit choisir et déclarer son médecin traitant auprès de sa caisse d’assurance maladie. Le médecin est au cœur du dispositif du parcours de soins coordonnés et personnalisés. C’est lui qui détermine lors de la consultation s’il est nécessaire de vous orienter vers un autre médecin.  

[ Publié le 11 février 2011 ]
et à votre cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
.

 

8) Contrôlez au long cours, votre LDL cholestérol Un des principaux lipides Substances contenant des acides gras. L'organisme se procure des lipides à partir des aliments, mais peut aussi les synthétiser, notamment par transformation des glucides lorsqu'ils sont apportés en excès, ce qui constitue alors des réserves énergétiques. Certains aliments contiennent des lipides " visibles " (beurre, crème, huile), d'autres des lipides " invisibles " (viande, poisson). Dans une alimentation équilibrée, l'énergie fournie par les lipides doit représenter au maximum 35 % de l'énergie totale. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 08 juin 2011 ]
(graisses) de l'organisme. L'augmentation de la concentration dans le sang du cholestérol, ou hypercholestérolémie, joue un rôle majeur dans le développement des maladies cardiovasculaires. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
(tous les six mois) qui dans l’idéal doit être inférieur à 0,7 g/l.

 

9) Contrôlez régulièrement (tous les trois mois) votre pression artérielle qui dans l’idéal doit être inférieure à 140/90 mmHg (en automesure à domicile moyenne inférieure à 135/ 85 mmHg), en essayant d’obtenir une PA systolique entre 130 et 139 mmHg et une PA diastolique entre 80 et 85 mmHg.

 

10) En cas de surpoids, donnez-vous comme objectif une perte de poids de 10 %

associé à un tour de taille inférieur à 94 cm (pour un homme) ou à 80 cm (pour une femme) avec au long cours une stabilité pondérale.

 

11) En cas de diabète Maladie métabolique liée à la présence d'un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) Cette maladie peut rester longtemps « silencieuse », sans aucun symptôme Signe physique, fonctionnel ou psychologique, provoqué par la maladie et perçu par le malade, dont l’étude sert à poser le diagnostic d’une maladie. [souce : INPES]  

[ Publié le 08 juin 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
, ciblez tous les trois mois une hémoglobine Protéine contenue dans les globules rouges qui véhicule l'oxygène dans le sang. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 10 février 2011 ]
glyquée (HbA1c) à 7 % (mieux à 6,5 %) sans avoir d’épisodes d’hypoglycémie.

 

12)  Essayez d’avoir une activité physique régulière d’intensité modérée, dans l’idéal tous les jours à hauteur de 30 à 60 minutes, telle que marcher d’un bon pas, trotter, nager, faire du vélo d’appartement…

 

13) Optez pour une alimentation équilibrée : trois repas, peu d’alcool, moins de graisses (en particulier moins de graisses animales (en bannissant la charcuterie et les viennoiseries remplacées par des graisses végétales (huile d’olive, de colza…) moins de sucre et d’amidon, moins de sel, plus de fruits, de légumes (surtout les légumes verts), de poissons gras (avec plus d’omega 3) sans oublier une poignée journalière de noix, noisette ou amandes.

 

14) Combattez le stress, qu’il soit à domicile et/ou au travail, avec si nécessaire l’aide d’un professionnel de l’écoute (psychologue Spécialiste de l'étude de l'esprit humain. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
).

 

15) Après un accident coronaire, reprenez votre activité professionnelle à la fin du premier

mois si votre profession ne nécessite pas d’effort physique ou du deuxième/troisième dans le cas d’un métier « physique », après évaluation de votre capacité fonctionnelle par une épreuve d’effort, avis de votre cardiologue Médecin spécialiste des maladies du cœur et des vaisseaux. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
et du médecin du travail.

 

16) Faites une épreuve d’effort tous les deux ans (sur tapis ou sur vélo) pour confirmer la bonne stabilité de votre maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
.


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER