Mon compte

Pas encore de compte ?  Créer un compte

Accueil > Maux et Maladies > Maladies - Examens > L'angine de poitrine > Qu'est-ce qu'une angine de poitrine ou Angor ?

L'angine de poitrine 

Qu'est-ce qu'une angine de poitrine ou Angor ?

[ Publié le 11 avril 2011 - mis à jour le 15 septembre 2016 ]

L'angor (ou angine de poitrine) se manifeste par une douleur profonde située au milieu du thorax, on parle de douleur précordiale, avec sensation de serrement qui se manifeste lors d’un effort physique ou à l’occasion d’un stress (d’une émotion). L’angor est dû à une mauvaise oxygénation du muscle cardiaque, entraînant une souffrance de la zone du cœur concernée, on parle d’ischémie myocardique, qui est liée le plus souvent à des plaques d’athérome avec rétrécissement d’une ou plusieurs artères coronaires, on parle de sténoses coronaires. L'angor est souvent la première étape de la maladie coronaire, pouvant aboutir aux accidents cardiaques qu’on appelle syndromes coronaires aigus tels que l'infarctus du myocarde.

 

L'angor ou angine de poitrine se manifeste par une douleur profonde située au milieu du thorax Partie supérieure du tronc, séparée de l'abdomen par un muscle appelé diaphragme, contenant les principaux organes de la respiration et de la circulation. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 30 mars 2011 ]
, on parle de douleur précordiale, avec une sensation de serrement qui peut être intense et angoissante. Cette douleur en barre ou en étau survient à l'effort (marche rapide, en montée, contre le vent, au froid) ou à l’occasion d’un stress (émotion forte, colère…). Elle peut irradier vers le bras gauche, l'avant-bras (avec parfois sensation de serrement au poignet), au bord externe de la main. Elle peut irradier également vers le cou, la mâchoire inférieure, parfois dans le bras droit, la nuque, le dos ou la région de l'estomac. Elle est soulagée en moins de deux minutes par le repos et/ou par la prise de trinitrine sublinguale, en dragée ou en spray. On parle d’angor stable quand cette douleur se reproduit pour le même effort avec la même  intensité. Le plus souvent, les douleurs peuvent se manifester lors de la pratique d'un effort physique ou d'un équivalent d'effort, c'est-à-dire, par exemple, lors d'une émotion forte, d'une alimentation trop abondante, d'une exposition au froid ou au vent. Si la douleur survient au moindre effort, qu’elle ne régresse pas rapidement après l’effort, ou pire qu’elle survient au repos de façon spontanée (la nuit), on parle alors d’angor instable et de syndrome coronaire aigu qui est une urgence thérapeutique.

 

L’angor est due à une mauvaise oxygénation du muscle cardiaque, entraînant une souffrance de la zone du cœur concernée, on parle d’ischémie Diminution ou arrêt de la circulation artérielle dans une région plus ou moins étendue d'un organe ou d'un tissu. Elle entraîne un défaut d'apport en oxygène et une altération du métabolisme. [source: Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
myocardique. Cela s’explique le plus souvent par un rétrécissement anormal d’une ou plusieurs artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires ou artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
du cœur. Ce rétrécissement est en général dû à l'athérosclérose Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
favorisée par le tabac , l'hypercholestérolémie, le diabète Maladie métabolique liée à la présence d'un excès de sucre dans le sang (hyperglycémie) Cette maladie peut rester longtemps « silencieuse », sans aucun symptôme Signe physique, fonctionnel ou psychologique, provoqué par la maladie et perçu par le malade, dont l’étude sert à poser le diagnostic d’une maladie. [souce : INPES]  

[ Publié le 08 juin 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 25 mars 2011 ]
ou encore l'hypertension artérielle, entraînant une rigidification et un épaississement de la paroi de ces vaisseaux. [source : Vulgaris-medical.com]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
, c'est-à-dire un dépôt de graisses dans la paroi des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires, qui constituent des plaques d'athérome qui rétrécissent progressivement le diamètre de l’artère Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
, on parle de sténoses.

 

Comme tout muscle très sollicité mais insuffisamment oxygéné, le myocarde va subir une crampe douloureuse. Les efforts, les émotions, le froid obligent en effet le cœur à consommer davantage d'oxygène. Or, l'apport d'oxygène est diminué du fait d'un rétrécissement des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires. L'angor est souvent la première étape de la maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
, pouvant aboutir aux accidents cardiaques qu’on appelle syndromes coronaires aigus tels que l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
.

 

Lorsque l’angor devient plus intense, plus fréquent, se déclenchant après un moindre effort ou est moins sensible à la trinitrine, on parle alors d'une aggravation de l'angine de poitrine qui devient « instable ». Cet angor instable est dû à la rupture d’une plaque d’athérome, celle-ci obstruant brutalement, plus ou moins complètement, le diamètre de l’artère Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
. Cette aggravation peut annoncer la survenue d'un infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. Classiquement, l’évolution de la maladie coronaire Maladie des artères Vaisseau qui conduit le sang éjecté par la pompe cardiaque afin de fournir l'oxygène et les nutriments indispensables au fonctionnement des différents organes. [source : Larousse médical - 2007]  

[ Publié le 07 juin 2011 ]
coronaires irriguant le coeur. Ses manifestations sont essentiellement l'angine de poitrine et l'infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
. [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 09 février 2011 ]
est angor d’effort puis angor de repos puis syndrome coronaire aigu tel que l’infarctus du myocarde Nécrose Mort d'une cellule ou d'un tissu organique. Dans la plupart des organes vitaux, un tissu nécrosé cesse d'être fonctionnel et n'est pas remplacé ; en revanche, le tissus osseux et la peau peuvent se régénérer. Source: Larousse Médical - 2006]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
(destruction) d'une partie du muscle cardiaque par insuffisance d'apport de sang, donc d'oxygène, le plus souvent suite à l'obstruction d'une artère du cœur (artère coronaire). [source : Fédération Française de Cardiologie]  

[ Publié le 29 mars 2011 ]
.

 


vignette-etp-programmes

Avec votre code Mutuelle, accédez en plus aux blogs santé réservés

S'INFORMER

logo_3935_ColDroite



Cholestérol, hypertension : votre médecin vous conseille de perdre du poids.

Nos diététiciennes vous aident à modifier vos habitudes alimentaires !

En savoir plus

CHOISIR

logo_3935_ColDroite

Faire reconnaître son invalidité... Et après ?
 

Nos assistantes sociales vous aident dans vos démarches.

 

En savoir plus

vignette-quiz-satisfait-de-votre-vie

ECHANGER